Un réfugié afghan arrêté pour avoir poignardé une jeune Allemande

CC0 / / A man holding a knife
A man holding a knife - Sputnik France
La police de la ville allemande de Ludwigshafen a arrêté jeudi un réfugié afghan de 15 ans pour le meurtre d’une jeune allemande, supposément son ex-petite amie.

Un réfugié afghan de 15 ans, soupçonné d'homicide involontaire, a été placé en garde à vue jeudi à Ludwigshafen (sud-ouest de l'Allemagne), après avoir poignardé son ex-petite amie à mort dans la ville de Kandel, située à 65 km de Ludwigshafen.

Télé - Sputnik France
Maria, 19 ans, tuée par un réfugié: l’assourdissant silence de la télé allemande
Selon les autorités, la fille, âgée de 15 ans également, aurait été poignardée à la suite d'une rencontre fortuite dans une pharmacie avec le garçon. Elle a été transportée à l'hôpital après l'attaque, où elle est décédée peu de temps après.

Elle a été attaquée à plusieurs reprises avec un couteau de cuisine dont la lame mesurait 20 centimètres, raconte Deutsche Welle.

D'après la police, l'auteur présumé de l'attaque est un ado réfugié qui est arrivé en Allemagne non accompagné au printemps 2016. Les enquêteurs ont déclaré qu'il avait eu des relations avec la victime pendant plusieurs mois.

360.000 euros par an pour un réfugié en Allemagne? Un «chiffre fantaisiste» - Sputnik France
360.000 euros par an pour un réfugié en Allemagne? Un «chiffre fantaisiste»
Les relations entre le réfugié afghan et la jeune allemande ont pris fin début décembre, a déclaré le procureur général Angelika Mohlig, lors d'une conférence de presse jeudi à Ludwigshafen, se référant à des données actuelles. Initiée par la fille, la rupture s'est produite via les médias sociaux, ainsi que par appels téléphoniques répétés, a indiqué la police.

Toutefois, le motif exact n'est toujours pas clair. «Nous en sommes au début de l'enquête», a déclaré Mme Mohlig.

Lors de la conférence de presse, le chef adjoint de la police, Eberhard Weber, a déclaré que les parents de la jeune fille avaient déposé le 15 décembre une plainte au pénal contre le garçon qui avait menacé leur fille après la rupture.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала