Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Réconciliation à Riyad? Un prince récemment libéré aux côtés de Mohamed Ben Salmane

© AP Photo / Hassan AmmarRiyad
Riyad - Sputnik France
S'abonner
Récemment libéré par les autorités saoudiennes, le prince Mutaib Ben Abdullah est apparu hier aux côtés du prince héritier du royaume, Mohamed Ben Salmane, lors du festival annuel des courses de chevaux de Riyad, ce qui laisserait penser que les deux princes se sont réconciliés.

Riyad - Sputnik France
L’Arabie saoudite aurait relâché plus de 20 hauts responsables soupçonnés de corruption
Cette apparition laisserait entendre à beaucoup que les deux princes auraient oublié leurs différends. Des commentaires sur tweeter parlent d'une relation de fraternité entre les membres de la famille royale qui dépasse toutes les querelles sporadiques qui pourraient les opposer.

Accusé de malversations, le prince Mutaib Ben Abdullah a été arrêté le 6 novembre dernier dans le cadre de l'opération anti-corruption menée dans le royaume par le prince héritier Mohamed Ben Salmane. Il a quitté l'hôtel de luxe Ritz Carlton de Riyad, où il était détenu, le mardi 28 novembre, après avoir passé plus de trois semaines avec des dizaines de ministres et de membres de la famille royale soupçonnés de fraude financière.

​Selon The National, il a recouvré sa liberté au prix d'un arrangement financier d'un milliard de dollars passé avec les autorités. Deux autres princes ont été libérés le 28 décembre, après avoir conclu un accord semblable, a rapporté la même source.

​Petit-fils du fondateur du royaume et troisième fils du précédent roi Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud (2005-2015), le prince Mutaib Ben Abdullah était à la tête du ministère de la Garde nationale, dont il était le commandant en chef, lorsqu'il a été arrêté. Il est le propriétaire de l'Hôtel de Crillon à Paris, qu'il a acheté en 2010 pour 250 millions d'euros, selon le journal le Monde, et a récemment rénové pour 250 millions d'euros, selon le journal l'Opinion.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала