Manger ou ne pas manger à bord, telle est la question

CC0 / / les repas en vol
les repas en vol - Sputnik France
Nombreux sont ceux qui croient que les vols long-courriers ne sont bons que pour deux choses (si l’on met de côté le fait d’atteindre enfin sa destination): les repas en vol et les films à bord. Mais quid des risques éventuels de ces avantages au premier abord indéniables?

Les repas à bord ne seraient pas si «inoffensifs» qu'on ne le pense, a affirmé à une interview accordée à Bloomberg Melissa Biggs Bradley, la fondatrice de la prestigieuse compagnie de voyages Indagare.

Un chat sibérien - Sputnik France
Un vol retardé à l'aéroport de Kiev à cause d'un chat de trop
«Il y a dix ans, une membre de l'équipage de la société Singapore Airlines, qui travaillait à l'époque sur le trajet le plus du monde reliant Singapour à New York en 17 heures, m'a révélé sa petite astuce infaillible, à savoir ne pas manger au cours d'un vol. Essentiellement, à une altitude très élevée, votre système digestif s'arrête complètement. Comme si vous étiez sous anesthésie.

Et quand vous quittez enfin l'avion, tout se remet en marche, et votre système digestif a alors trop de travail à faire, si bien que cela vous rend encore plus fatigué. En effet, on mange à bord seulement pour tromper l'ennui et rien de plus».

Néanmoins, la question n'est en réalité pas tranchée, poursuit le site Insider, se référant à des nutritionnistes, dont les allégations sont à l'opposé de celles de Mme Biggs Bradley.

Un avion - Sputnik France
Un instructeur de vol évite in extremis une collision fatale à son stagiaire (vidéo)
«La supposition que votre système digestif s'arrête à bord n'a jamais été démontrée scientifiquement», fait notamment remarquer Carolyn Pallister, diététicienne dans l'entreprise Slimming World.

«Le fait de ne pas prêter attention à ses besoins et de ne pas manger pendant de longues périodes au cours d'un vol prolongé pourrait vous rendre fatigué, instable, voire être à l'origine de migraines et d'une mauvaise humeur (…) En outre, vous utilisez les toilettes au cours d'un vol, ce qui démontre que votre système digestif fonctionne bel et bien», précise-t-elle.

Ainsi, le meilleur conseil serait de rester hydraté et de manger quand vous avez faim. Maintenant, considérez-vous comme prévenu.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала