Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Recherches du sous-marin San Juan: des spécialistes russes explorent de nouveaux objets

© Sputnik . Marcelo SobaBarco de la armada argentina que transportará el sumergible ruso de observación subacuática Pantera Plus para buscar el submarino San Juan
Barco de la armada argentina que transportará el sumergible ruso de observación subacuática Pantera Plus para buscar el submarino San Juan - Sputnik France
S'abonner
A l'aide du bathyscaphe téléguidé Pantera plus, les spécialistes russes continuent à étudier des objets découverts dans le zone de recherche du sous-marin argentin disparu San Juan.

A member of the US Navy, aboard the Boeing P-8A Poseidon plane, looks down as they fly over the South Atlantic Ocean during the search for the ARA San Juan submarine missing at sea, Argentina November 26, 2017. - Sputnik France
De nouvelles découvertes dans la zone des recherches du sous-marin disparu San Juan
Le navire argentin Islas Malvinas avec un équipage de spécialistes russes et le bathyscaphe téléguidé Pantera plus à son bord poursuit les recherches du sous-marin argentin San Juan disparu mi-novembre, annonce le service de presse de la marine argentine.

«Actuellement, le navire de la marine argentine Islas Malvinas sonde de nouveaux objets», indique le communiqué du service sans préciser de quel type d'objet il s'agit.

Selon la Marine, dans la zone de recherche, outre l'Islas Malvinas, se trouvent le destroyer Sarandi et le navire océanographique russe Yantar.

Le service de presse de la marine argentine a également signalé que le frère de l'un des membres d'équipage du San Juan se trouvait à bord de l'Islas Malvinas pour «personnellement évaluer le travail qui est fait pour retrouver le sous-marin», indique le document.

Une image du sous-marin ARA San Juan - Sputnik France
Un sous-marinier argentin aurait prévenu sa famille que le San Juan était surveillé

Le 15 novembre, le commandement de la Marine argentine a perdu le contact avec le sous-marin diesel-électrique ARA San Juan. Il avait quitté le port d'Ushuaia avant de mettre le cap sur Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires.

44 personnes se trouvaient à bord du sous-marin au lieu des 37 prévues normalement. Les sept personnes «en trop» n'étaient pas des sous-mariniers.
On y trouvait notamment deux plongeurs-démineurs du Groupement de plongeurs tactiques (Buzos Tacticos) des forces spéciales de la Marine argentine et la première femme d'Argentine et d'Amérique latine officier sous-marinier, Eliana Maria Krawczyk, âgée de 35 ans, connue dans son pays comme la «reine des mers».

15 jours après la disparition du sous-marin, la marine argentine a annoncé la fin de l'opération de sauvetage de son équipage, ajoutant que les recherches du sous-marin seraient poursuivies.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала