L’amitié entre Iraniens et Israéliens possible à une condition, selon Netanyahu

Le Premier ministre israélien a annoncé qu’il serait possible d’établir de bonnes relations entre les peuples iranien et israélien, si le «régime iranien tombe».

police, Iran - Sputnik France
Iran: un manifestant tire sur la police à Najafabad, un mort, des blessés
D'après Benjamin Netanyahu, l'Iran et Israël pourraient entretenir de bons rapports un jour. Il a en outre déclaré que les accusations d'incitation à manifester en Iran de sa part étaient infondées, lit-on dans un tweet publiée sur le compte du Premier ministre.

«Ce régime s'efforce désespérément de semer la haine entre nous. Mais ils ne réussiront pas. Et dès que ce régime tombera, et il tombera un jour, Iraniens et Israéliens deviendront de nouveau de bons amis… Je souhaite au peuple iranien plein succès dans leur noble combat pour la liberté.»

​Plusieurs villes iraniennes ont connu, au cours de ces derniers jours, des mouvements de protestation. Certains meetings ont dégénéré faisant 10 victimes, selon les médias locaux.

Commentant dimanche la situation dans le pays, le Président Hassan Rohani avait souligné que manifester était un droit constitutionnel du peuple, mais a mis en garde contre les violences. Lundi, il a en outre indiqué que les manifestations étaient aussi bien provoquées de l'extérieur que par des problèmes internes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала