La Chine durcit encore les sanctions contre Pyongyang

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosPyongyang
Pyongyang - Sputnik France
Dans le cadre de la mise en œuvre de la résolution 2397 du Conseil de sécurité, la Chine a introduit des restrictions sur l'exportation par la Chine vers la Corée du Nord de pétrole brut, de produits pétroliers raffinés, d’acier et d’équipement industriel, a indiqué le ministère chinois du Commerce.

De nouvelles sanctions chinoises visant la Corée du Nord entrent en vigueur samedi, conformément à la résolution 2397 adoptée par le Conseil de sécurité de l'Onu le 22 décembre dernier, a déclaré vendredi le ministère chinois du Commerce dans un communiqué.

Les sanctions concernent le pétrole brut, les produits pétroliers raffinés, l'acier, l'équipement industriel et d'autres biens exportés par la Chine.

«Depuis l'entrée en vigueur de ce décret, les importations en provenance de la Corée du Nord de céréales et de produits agricoles, d'alumine, de pierre meulière, de bois et d'équipement électrique sont complètement arrêtées», indique en outre le document du ministère.

Soldat nord-coréen - Sputnik France
Contrôles renforcés: le nombre de transfuges nord-coréens s'effondre en 2017
Il est noté que l'importation de ces marchandises est autorisée si les accords commerciaux ont été signés avant le 23 décembre — le jour de l'adoption de la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le 14 décembre, la Chine a annoncé lundi la suspension complète de ses importations de fer, de plomb, de minerais et de produits de la mer en provenance de Corée du Nord.

Toutefois, parallèlement à l'adoption de sanctions, Pékin prône un règlement du conflit par le biais de dialogue.

 

Le Conseil de sécurité a renforcé les sanctions contre le Nord suite à son test de missiles balistiques du 29 novembre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала