Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les fonds océaniques s'enfoncent sous le poids de la fonte des glaciers

© Sputnik . Ilya Timin / Aller dans la banque de photosOcéan Arctique
Océan Arctique - Sputnik France
S'abonner
Une nouvelle étude montre que les fonds marins sont en train de sombrer sous l'élévation du niveau de l'eau à travers le monde. Une équipe de scientifiques affirme que l'impact du réchauffement des mers a été sous-estimé et que la fonte des glaciers exerce une forte pression sur la capacité du bassin océanique.

Paris - Sputnik France
Le réchauffement climatique, les migrants, l’Europe: et la France?
La redistribution de l'eau, une fois stockée dans les calottes glaciaires, provoque une élévation du niveau de la mer. Les chercheurs ont maintenant trouvé que le changement a également un autre effet — le plancher océanique s'affaisse sous le poids croissant de l'eau ajoutée, selon une nouvelle étude, publiée dans le Geophysical Research Letters.

Dirigée par Thomas Frederikse, de l'Université de Technologie de Delft aux Pays-Bas, l'étude explore l'impact de ce qu'on appelle la déformation élastique.

«En raison des changements dans le bilan massique de la glace et l'hydrologie terrestre, les océans ont gagné de la masse au cours des dernières décennies, ce qui entraîne une augmentation de la charge totale sur le fond de l'océan», écrivent les chercheurs. Et d'ajouter: «Sous cette charge croissante, le plancher océanique va s'affaisser en raison de la déformation élastique».

Ces scientifiques ont examiné les données recueillies entre 1993 et 2014 et ont découvert que le plancher océanique s'enfonce d'environ 0,004 pouce

Froid à Moscou - Sputnik France
Le lien entre un climat froid et le risque de cancer établi
par an. Ils avertissent que les études précédentes n'avaient pas pris en compte cet effet, ce qui signifie que l'augmentation du niveau de la mer a été mal calculée de près de 8%.

«Sur la période 1993-2014, le changement global du niveau de la mer géocentrique moyen est inférieur de 8% à la contribution barométrique. Sur le domaine de l'altimétrie, la différence est d'environ 5% et, grâce à cet effet, l'élévation du niveau de la mer sera sous-estimée de 0,1 mm par an entre 1993 et 2014», conclut l'étude.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала