Les frais US pour la lutte contre le terrorisme sont désormais connus

Depuis 16 ans, les contribuables américains ont payé plus de 5.600 milliards de dollars pour la lutte de leur pays contre les terroristes partout dans le monde, écrit l'hebdomadaire The Nation se référant aux résultats du projet Costs of War.

Prezydent USA Donald Trump - Sputnik France
Trump: coopérer avec le renseignement russe est essentiel pour vaincre le terrorisme
La guerre contre le terrorisme, qui avait été entamée après les attentats du 11 septembre contre le World Trade Center à New York et qui dure jusqu'au aujourd'hui, a déjà coûté aux États-Unis plus de 5.600 milliard de dollars, ont conclu des spécialistes de l'Institut Watson pour les affaires internationales et publiques de l'Université Brown. Les résultats de leur étude intitulée Costs of War sont rapportés par l'hebdomadaire américain The Nation.

Il est de plus indiqué que ce chiffre pourrait être inférieur par rapport au chiffre réel, ce qui est indirectement confirmé par les propos de Donald Trump qui avait écrit en décembre dans son Twitter que les États-Unis avaient déjà «dépensé bêtement 7.000 milliards de dollars au Moyen-Orient». Selon les projections de l'étude, les frais américains engagés pour lutter contre le terrorisme atteindront d'ici au milieu du siècle environ 8.000 milliards de dollars.

À en croire une carte publiée sur le site du projet, la présence militaire américaine dans telle ou telle forme est préservée dans 76 pays du monde. Parmi eux figurent les pays où les États-Unis effectuent régulièrement des frappes aériennes, et les pays où des experts américains forment des troupes locales.

En même temps, l'efficacité des actions de Washington soulève des doutes parmi les experts.

Vladimir Poutine - Sputnik France
Poutine dénonce «une imitation» au lieu d'un vrai combat contre le terrorisme

«Les grandes villes ont été transformées en décombres, des dizaines de millions de personnes ont dû quitter leurs maisons, des millions de réfugiés continuent de traverser les frontières, brisant la paix dans d'autres pays», indique l'article.

Dans le même temps, les experts soulignent qu'aux États-Unis, il n'y a pratiquement aucun débat sur les coûts de cette guerre contre le terrorisme et sur les résultats finaux des interventions. Les experts attribuent cela à la nature spécifique de ces opérations militaires qui n'ont pas de fronts et ni de frontières clairement définis.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала