Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’Iran lève les restrictions sur la messagerie Telegram

© Sputnik . Kirill KallinikovМессенджер Telegram может быть заблокирован Роскомнадзором
Мессенджер Telegram может быть заблокирован Роскомнадзором - Sputnik France
S'abonner
Victime de restrictions sur fond des manifestations continues dans plusieurs villes iraniennes, la messagerie Telegram a été débloquée dans le pays dans la nuit de samedi à dimanche.

Telegram, l'un des réseaux sociaux et messageries les plus populaires, a été débloqué dimanche en Iran, sur fond des manifestations continues qui avaient provoqué les restrictions.

Selon l'agence iranienne Isna, «le filtrage provisoire de Telegram et certaines restrictions appliquées ces deux dernières semaines (…) ont été totalement levées sur ordre du président de la République», Hassan Rohani.

In this picture released by the official website of the office of the Iranian supreme leader, Supreme Leader Ayatollah Ali Khamenei delivers his speech in a meeting with a group of religious performers in Tehran, Iran, Thursday, April 9, 2015 - Sputnik France
Ali Khamenei pointe du doigt les coupables de la vague de manifestations en Iran
Plusieurs villes iraniennes, dont Téhéran, Ispahan, Mechhed et Rasht, connaissent des manifestations depuis le 28 décembre. Certains meetings ont dégénéré, faisant quatre victimes, selon les médias locaux. S'exprimant sur les causes, le Président Hassan Rohani a déclaré que la situation était engendrée par des problèmes internes, mais également par des instigations de pays étrangers. Selon les médias, les troubles ont déjà fait au moins 20 victimes. Environ 450 personnes ont été arrêtées au cours des trois derniers jours suite aux manifestations à Téhéran.

Téhéran - Sputnik France
L’Iran prend des mesures pour tenir tête à une «invasion culturelle» occidentale
Auparavant, les autorités iraniennes avaient bloqué certains sites et réseaux sociaux dont Instagram et Telegram sur fond des manifestations en cours dans le pays. Le ministre des Télécommunications Javad Azari Jahromi avait appelé à bloquer les chaînes des terroristes tout en promettant de relancer les sites bloqués quand la situation se calmerait.

L'accès complet à Instagram avait été rétabli le 6 janvier, mais celui à Telegram à partir d'un téléphone portable n'était possible qu'en utilisant un VPN (réseau privé virtuel).

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала