De la lutte antiterroriste au sport: un match de foot à Lattaquié

© Sputnik . Dmitriy VinogradovДети в лагере беженцев в Латакии
Дети в лагере беженцев в Латакии - Sputnik France
La Syrie retourne à une vie paisible après la victoire de l’armée syrienne et des forces russes sur les terroristes en Syrie. Les gens reprennent leurs activités et anciens hobbys. Un nouveau match de football s’est tenu dans la ville de Lattaquié.

Le stade Hafez al-Assad de la ville syrienne de Lattaquié, qui a hébergé des milliers de réfugiés pendant la guerre contre les terroristes, a accueilli vendredi un match de la Coupe de Syrie de football opposant l’équipe locale Hutteen SC au club Al-Kiswah de Damas.

La vie continue: 500 couples se sont mariés à Lattaquié - Sputnik France
La vie continue: 500 couples se sont mariés à Lattaquié

«Cela fait du bien de jouer dans ce stade après tant d’années. Nous sommes en déplacement et n’avons pas de groupes de supporters dans les gradins, mais nous nous sentons comme chez nous», a déclaré un joueur d’Al-Kiswah cité par la chaîne de télévision russe Zvezda.

Le gazon du stade de Lattaquié est loin d’être conforme aux normes de l’UEFA, mais cela ne dérange pas les footballeurs locaux. Le match du 12 janvier a été très serré et s’est soldé par un nul (1-1).

match à  Lattaquié - Sputnik France
Premier match de foot depuis six ans Lattaquié, dans un stade plein à craquer (VIDÉO)
Les Syriens prennent le football au sérieux. Malgré les hostilités, le championnat de Syrie n’a été annulé qu’une seule fois. Les clubs de football locaux n’ont cessé de recevoir une aide financière des autorités et de mécènes. Les gens sont prêts à jouer au football même sur des terrains scolaires.

Malheureusement, de nombreux sportifs ont péri pendant la guerre ou ont dû abandonner leurs entraînements pour gagner leur vie. Mais la récente victoire sur les terroristes a permis aux autorités syriennes de commencer à reconstruire les infrastructures sportives et, notamment, le stade Hafez al-Assad de Lattaquié, qui avait accueilli les Jeux méditerranéens en 1987. 

Selon Nidhal Yacoub, directeur du stade, 12.000 réfugiés y ont été hébergés pendant la guerre. Près de quatre milliards de livres syriennes (près de 6,4 millions d’euros) seront alloués pour les travaux de rénovation du stade qui débuteront d’ici à six mois, d’après les médias.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала