Damas condamne résolument l'agression turque contre la ville d'Afrine

© Sputnik . Valeriy MelnikovЛюди возле пекарни в Дамаске
Люди возле пекарни в Дамаске - Sputnik France
Le ministère syrien des Affaires étrangères a affirmé condamner l’opération militaire que les forces turques avaient déclenchée plus tôt samedi contre la ville d'Afrine.

Le gouvernement syrien est catégoriquement contre l'intervention turque à Afrine, dans le nord-ouest de la Syrie, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères, cité par l'agence Sana.

«La République arabe syrienne condamne résolument l'agression turque contre la ville d'Afrine, qui est une partie intégrante du territoire du pays», est-il dit dans le document.

Le ministère estime que les actions d'Ankara sont une nouvelle étape empiétant sur la souveraineté de la Syrie. En cela, le ministère a infirmé les déclarations, faites précédemment par le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu, selon lesquelles Ankara informait Damas de la campagne à Afrine.

«Nous exhortons la communauté internationale à condamner cette agression et à prendre les mesures nécessaires pour y mettre fin au plus vite», a-t-on souligné dans le communiqué.

Le ministère russe de la Défense - Sputnik France
Offensive à Afrine: les provocations US à l'origine de la crise dans la zone, selon Moscou
Plus tôt dans la journée, Ankara avait annoncé le lancement de l'opération Rameau d'olivier contre les groupes armés kurdes dans la zone d'Afrine, dans le nord de la Syrie. Les Unités de protection du peuple (YPG) et le Parti de l'union démocratique (PYD) sont considérés par la Turquie comme une branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdite dans le pays anatolien.

Selon l'état-major interarmées de la Turquie, des militaires turcs ont frappé 108 cibles, sur les 113 prévues. Une source au sein du conseil du canton d'Afrine a annoncé à Sputnik que 10 civils, dont deux enfants, avaient été blessés dans les attaques aériennes turques.

Moscou a exprimé ses préoccupations face à la situation dans la zone d'Afrine et a appelé les parties en conflit à faire preuve de retenue réciproque.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала