Donbass: un groupe de sabotage ukrainien tue un milicien et en capture un autre

Un milicien a été tué et un autre blessé et capturé par les militaires ukrainiens dans le Donbass, selon le chef adjoint du commandement opérationnel de la République populaire autoproclamée de Donetsk, Edouard Bassourine.

«Le 19 janvier, à environ 22H30 (20H30 à Paris), un militaire de notre république est mort en héros et un autre a été grièvement blessé et capturé par un groupe de sabotage qui a opéré près de la localité de Chirokino, appuyé par des tirs de mortiers», a annoncé Edouard Bassourine lors d'un point presse.

Selon Edouard Bassourine, le commandement opérationnel de la république de Donetsk dispose d'informations selon lesquelles le milicien capturé est détenu dans une maison d'arrêt de Marioupol où il fait objet de pressions physiques et morales visant à «le contraindre à faire des dépositions préparées à l'avance par les services secrets ukrainiens en vue de les diffuser dans les médias».

Отвод вооружений калибром менее 100 мм начался в ЛНР - Sputnik France
«Réintégration du Donbass»: signe de la préparation d’une nouvelle guerre, selon Moscou
Jeudi 18 janvier, la Rada ukrainienne a adopté en deuxième lecture la loi sur la réintégration du Donbass. Le document qualifie d'occupés les territoires échappant au contrôle de Kiev. La Russie y est qualifiée de pays agresseur. Le document légitime l'utilisation de l'armée dans l'est du pays sans déclaration de la guerre. Dans la version finale du texte, les députés ont supprimé l'article sur la priorité des accords de Minskpour le règlement du conflit.

Derrière la loi ukrainienne sur «La réintégration du Donbass», Moscou voit les prémisses de la préparation d'une nouvelle guerre par Kiev.

«Ceci ne peut pas être qualifié autrement qu'une préparation de nouvelle guerre», est-il souligné dans un communiqué de la diplomatie russe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала