Rameau d'olivier: plus de 70 avions turcs ont bombardé Afrine

À l'issue de frappes à Afrine, en Syrie, tous les avions turcs sont rentrés dans leurs bases, a annoncé en fin d'après-midi l'état-major de Turquie.

Les plus de 70 appareils militaires turcs qui ont bombardé des installations de formations armées kurdes à Afrine, en Syrie, sont rentrés dans leurs bases après avoir rempli leur mission, a annoncé ce samedi l'état-major interarmées de Turquie.

«Les frappes contre les installations des terroristes ont été réalisées dans sept secteurs du district d'Afrine où 108 cibles ont été détruites. Les 72 appareils des forces aériennes de Turquie qui ont participé à l'opération sont rentrés sans problèmes à leurs bases», a indiqué l'état-major dans un communiqué.

Moscou avait précédemment déclaré suivre de près les développements à Afrine et avait exprimé sa préoccupation face à l'opération turque.

Des obusiers de l'armée turque tirent depuis un poste militaire à la frontière turco-syrienne dans la province de Hatay, en Turquie. Le 20 janvier 2018 - Sputnik France
État-major turc: 108 cibles touchées à Afrine, en Syrie
L'état-major turc avait antérieurement annoncé le lancement de l'opération Rameau d'olivier contre les formations kurdes à Afrine, qui a débuté à 17h00 (15h00, heure de Paris).

Le Président Recep Tayyip Erdogan avait annoncé plus tôt dans la journée que l'armée turque avait «de facto lancé une opération» sur Afrine. Les Unités de protection du peuple (YPG) et le Parti de l'union démocratique (PYD) sont considérés par la Turquie comme une branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit dans le pays anatolien.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала