Les attaques turques contre Afrine, en Syrie, «ne resteront pas sans réaction»

© AFP 2022 Nazeer al-KhatibDe la fumée qui s'échappe d'une position des Unités de protection du peuple kurde (YPG) dans la région d'Afrine. Le 20 janvier 2018.
De la fumée qui s'échappe d'une position des Unités de protection du peuple kurde (YPG) dans la région d'Afrine. Le 20 janvier 2018. - Sputnik France
Le porte-parole des Unités kurdes de protection du peuple (YPG) à Afrine, Rojahat Roj, a évoqué pour Sputnik les attaques lancées contre la ville par l'armée turque ce samedi.

Les forces armées de Turquie ont lancé ce samedi après-midi l'opération Rameau d'olivier à Afrine, en Syrie. Les bombardements ont été commentés pour Sputnik par le porte-parole des YPG à Afrine, Rojahat Roj.

«Les avions des forces armées turques ont réalisé des frappes contre 100 installations dans le secteur d'Afrine et ont soumis les positions des YPG à des tirs sans pour autant faire de victimes parmi nos combattants», a-t-il indiqué.

«Des frappes aériennes ont également été effectuées dans les secteurs proches du centre d'Afrine. Les militaires turcs et les détachements de l'Armée syrienne libre (ASL) ont voulu pénétrer dans Afrine depuis le secteur de Bilbile, mais les forces des YPG les en ont empêché», a-t-il poursuivi.

«Nous ne disposons pas d'informations sur les pertes parmi l'ASL ni les forces armées turques. Mais leurs attaques ne resteront pas sans réaction», a souligné Rojahat Roj.

A Turkish Air Force F-16 fighter jet - Sputnik France
Les premières frappes turques des positions kurdes à Afrine (vidéo)
Il a fait remarquer que, selon les informations dont il disposait, «les frappes aériennes avaient été effectuées par 56 avions militaires». «Les appareils de l'armée turque ont également bombardé des communes en faisant sept blessés parmi les civils», a-t-il noté pour conclure.

Les forces armées de Turquie ont lancé ce samedi l'opération Rameau d'olivier à Afrine, en Syrie. Des chasseurs des forces aériennes de la Turquie ont bombardé samedi les positions des combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) et du Parti de l'Union démocratique (PYD).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала