Bombardements à Afrine: des dizaines de civils tués, selon les médias kurdes

© AFP 2022 George OurfalianCombattants kurdes à Afrin, Syrie
Combattants kurdes à Afrin, Syrie - Sputnik France
Des dizaines de civils ont été tués et blessés lors des bombardements dans le canton syrien d’Afrine, selon l’agence d’information kurde Hawar.

L'agence kurde Hawar fait état de plusieurs dizaines de tués et blessés parmi la population civile lors des combats de dimanche dans le canton syrien d'Afrine.

Rien que les tirs d'artillerie ont tué 11 civils, parmi lesquels une femme de 33 ans et six enfants âgés de 1 à 17 ans. 16 autres personnes ont été blessées.

Hawar ajoute en se référant à son correspondant qu'au village de Jelbereh, dans le district de Sherawa, trois jeunes gens ont été tués et 11 personnes ont été blessées lors d'une frappe aérienne.

militaires turcs - Sputnik France
L’armée turque dresse le bilan de son opération contre les Kurdes à Afrine
Des résidents locaux ont confié à Sputnik que des centaines d'habitants de villages riverains de la ligne du front affluent vers la ville d'Afrine pour y trouver refuge.

Le général Iouri Evtouchenko, porte-parole du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, a communiqué lors d'un point de presse que ces 24 dernières heures plus de 1.000 femmes et enfants fuyant la région d'Afrine avaient franchi les postes de passage de la police militaire dans la zone de Tall Rifaat (nord de la Syrie).

Militaires turcs à Afrine - Sputnik France
Les Kurdes appellent la Russie à intervenir pour arrêter l’opération turque à Afrine
Précédemment, une source au sein du conseil du canton d'Afrine avait informé Sputnik que six civils, deux combattantes des Unités de protection de la femme (YPJ) et un combattant des Unités de protection du peuple (YPG) avaient été tués dans des frappes aériennes.

Samedi, l'état-major interarmées turc avait annoncé le lancement de l'opération Rameau d'olivier contre les groupes paramilitaires kurdes stationnés dans la zone d'Afrine, dans le nord de la Syrie.

Moscou a exprimé ses préoccupations face à la situation dans la zone d'Afrine et a appelé les parties en conflit à faire preuve de retenue réciproque.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала