Portrait de Kim et drapeaux brûlés: la bienvenue de Séoul à la délégation de Pyongyang

© AP Photo / Ahn Young-joonSouth Korean protesters burn a portrait of North Korean leader Kim Jong Un during a rally against a visit of North Korean Hyon Song Wol, head of North Korea's art troupe, in front of Seoul Railway Station in Seoul, South Korea, Monday, Jan. 22, 2018.
South Korean protesters burn a portrait of North Korean leader Kim Jong Un during a rally against a visit of North Korean Hyon Song Wol, head of North Korea's art troupe, in front of Seoul Railway Station in Seoul, South Korea, Monday, Jan. 22, 2018. - Sputnik France
Devant le bâtiment de la gare où est arrivée une délégation nord-coréenne à Séoul, des activistes sud-coréens ont brûlé une grande photo de Kim Jong-un et un drapeau nord-coréen pour protester contre la participation de Pyongyang aux JO d’hiver à Pyeongchang.

Une délégation nord-coréenne dirigée par Hyon Song-wol, la leader du groupe de pop très populaire en Corée du Nord Moranbong, a entamé dimanche une visite de deux jours en Corée du Sud, déclenchant ainsi une frénésie médiatique.

Hyon Song-wol - Sputnik France
La leader du groupe de pop nord-coréen en visite au Sud (images)
Après ses visites sur des sites olympiques à Pyeongchang, la délégation nord-coréenne est revenue lundi matin à la gare de Séoul où elle s'est heurtée à une manifestation de 150 à 200 activistes contre la participation des Nord-Coréens aux prochains JO. «Les JO à Pyeongchang? Nous nous opposons aux Jeux olympiques de Kim Jong-un», ont-ils scandé en se référant à la capitale nord-coréenne.

This image made from undated video of a news bulletin aired by North Korea's KRT on July 10, 2017, North Korea's Moranbong Band, an all-female ensemble that was hand-picked by leader Kim Jong Un, performs in Pyongyang. - Sputnik France
Pyongyang change encore une fois de décision sur la visite de ses artistes en Corée du Sud
La délégation dirigée par Mme Hyon n'a réagi d'aucune manière. Après qu'ils ont quitté la scène, les manifestants ont brûlé un portrait du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, un drapeau nord-coréen et un «drapeau de l'unification» avec lequel les athlètes des deux Corées envisagent de défiler lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques.

La police a utilisé des extincteurs pour éteindre le feu, mais les activistes ont ensuite brûlé encore une photo de M.Kim et des drapeaux nord-coréens.

Selon l'agence Yonhap, la police envisage d'enquêter sur les manifestants.

Logo officiel des JO de Pyeongchang - Sputnik France
CIO: 22 athlètes nord-coréens présents à Pyeongchang
La Corée du Nord avait accepté la semaine dernière de participer aux Jeux de Pyeongchang, organisés à seulement 80 kilomètres au sud de la zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule coréenne.

Une équipe commune nord- et sud-coréenne sera en outre alignée dans le tournoi féminin de hockey sur glace, a fait savoir le Président du CIO au terme d'une réunion des représentants des deux pays et du comité d'organisation des JO de Pyeongchang qui se dérouleront du 9 au 25 février 2018.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала