Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Mobilisation des surveillants pénitentiaires: 130 établissements sur 188 bloqués ce matin

© Sputnik . Xénia KozlitinaFresnes: prison bloquée. 5ème journée d'action des gardiens
Fresnes: prison bloquée. 5ème journée d'action des gardiens - Sputnik France
S'abonner
Alors que partout en France des surveillants de prison réclament de meilleures conditions de sécurité, 130 prisons sur un total de 188 sont bloquées ce lundi matin dans le pays. Par ce moyen, les surveillants cherchent à être entendus.

130 prisons sur un total de 188 dans le pays ont été bloquées lundi matin partout en France, selon FO-Pénitentiaire.

Suite à de nombreuses agressions de surveillants, dont la dernière s'est produite dimanche soir dans la prison de Longuenesse dans le Pas-de-Calais, les syndicats ont appelé à un «blocage total» des 188 établissements à partir de lundi 06h00, un mouvement reconductible «jusqu'à ce que le gouvernement entende les revendications», ont prévenu les responsables de la CGT et de FO.

L'interlocuteur de Sputnik, un surveillant de Fleury-Mérogis, a confié que s'il y avait une révolte, cela serait horrible, mais peut-être que ceci est nécessaire pour attirer l'attention du gouvernement.

Fleury-Mérogis: seconde semaine de mobilisation - Sputnik France
Les surveillants pénitentiaires poursuivent le blocage de Fleury-Mérogis
Nicole Belloubet, la garde des Sceaux, avait précédemment annoncé qu'elle recevrait lundi les organisations syndicales pour reprendre les discussions sur leurs revendications suite au rejet des propositions du gouvernement.​

«La ministre de la Justice souhaite reprendre immédiatement le dialogue. C'est la raison pour laquelle elle recevra, dès ce jour, l'ensemble des organisations syndicales représentatives», annonce un communiqué du ministère. 

Fresnes: prison bloquée. 5ème journée d'action des gardiens - Sputnik France
Prison de Fresnes: il creuse les murs de sa cellule et tente de s’évader (témoignage)
Trois surveillants du centre pénitentiaire de Vendin-le-Vieil, dans le Pas-de-Calais, ont été poignardés le 11 janvier par un détenu condamné pour complicité dans l'attentat de Djerba en 2002. Comme l'a précisé la presse, le détenu Christian Ganczarski a réclamé de pouvoir passer un coup de téléphone et s'est jeté sur les surveillants en criant «Allahu akbar» lorsque ces derniers ont ouvert sa cellule. Suite à cette agression, plusieurs centaines de surveillants ont perturbé depuis le 15 janvier le fonctionnement des prisons.

Plusieurs agressions ont eu lieu dans des centres pénitentiaires durant le mois de janvier, après celle de Vendin-le-Vieil le 11 janvier, des agressions ont visé le personnel des centres à Mont-de-Marsan le 15 janvier, à Borgo en Corse, le 19 janvier et à Longuenesse, le 21 janvier.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала