La région d'Afrine appelle Damas à défendre la frontière contre la Turquie

© Sputnik . Hikmet Durgunun char turc, Afrine
un char turc, Afrine - Sputnik France
L'administration d'Afrine a exhorté Damas à défendre la frontière contre la Turquie, rappelant que la région en question était une partie indivisible du pays, apprend-on d'un communiqué officiel.

Char turc, Afrine - Sputnik France
Cinquième jour des bombardements massifs turcs en Syrie (photos)
Les autorités d'Afrine ont appelé le gouvernement syrien à défendre la frontière avec la Turquie, est-il indiqué dans un communiqué officiel de cette région kurde située dans le nord-ouest du pays.

«Nous appelons l'État syrien à exécuter ses obligations souveraines à l'encontre d'Afrine et à défendre sa frontière avec la Turquie des attaques des occupants turcs… et à déployer les forces armées syriennes pour sécuriser les frontières de la région d'Afrine», dit le message.

Dans sa déclaration, l'administration de la région kurde a souligné qu'Afrine était une partie indivisible de la Syrie et a rappelé que sa milice avait protégé la région contre les terroristes et les agresseurs au cours des six dernières années contribuant ainsi à l'unité des territoires syriens.

L'état-major turc a annoncé le 20 janvier le lancement de l'opération Rameau d'olivier contre les milices kurdes positionnées dans la région d'Afrine, dans le gouvernorat d'Alep. Dimanche, une opération terrestre a en outre débuté.

Damas a fermement condamné les actions d'Ankara, rappelant qu'Afrine était une partie indissociable de la Syrie. Moscou a pour sa part appelé tous les belligérants à la retenue et a exhorté à respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала