Un lien entre l’envie de faire une sieste et la maladie d’Alzheimer établi

CC0 / / sommeil
sommeil - Sputnik France
Si vous ressentez souvent un coup de barre pendant la journée qui vous donne une envie irrésistible de faire une sieste, cela devrait vous alerter. Les personnes qui ont sommeil pendant la journée seraient plus enclines à développer la maladie d’Alzheimer, estiment des scientifiques de l’Université de Washington.

Des spécialistes de l'Université de Washington ont réussi à établir un lien entre l'envie de faire une sieste et le développement de la maladie d'Alzheimer, écrit le portail MedPage today.

Decima Assise et Harry Lomping - Sputnik France
Ce remède peu commun capable de porter un coup à la maladie d’Alzheimer
189 bénévoles, âgés en moyen de 66 ans, ont participé à cette recherche. Pendant deux semaines, les chercheurs ont surveillé leur activité physique à l'aide de bracelets de fitness.

De plus, pour détecter des bêta-amyloïdes, peptide dont la présence en conjonction avec la protéine tau, pourrait être un signe caractéristiques de la maladie d'Alzheimer, les spécialistes ont fait un IRM pour obtenir des images du cerveau.

À l'issue de leur recherche, ils ont constaté que des personnes, ayant des agrégats de bêta-amyloïde, pouvant affecter le fonctionnement du cerveau, dorment mal et sont souvent pris par un envie de faire la sieste pendant la journée.

«Notre nouvelle recherche montre que des gens se trouvant à l'étape initiale du développement de la maladie d'Alzheimer font preuve d'une grande fragmentation des cycles de processus biologiques. Ils sont plus actifs la nuit tandis que le jour ils restent passifs ou dorment», conclut l'un des auteurs de la recherche, Yo-El Ju.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала