Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Base militaire chinoise à la frontière avec l’Afghanistan: une nouvelle «Grande Muraille»?

© AFP 2021 NICOLAS ASFOURIBase militaire chinoise à la frontière avec l’Afghanistan: une nouvelle «Grande Muraille»?
Base militaire chinoise à la frontière avec l’Afghanistan: une nouvelle «Grande Muraille»? - Sputnik France
S'abonner
Pékin entend construire une base militaire à la frontière afghane pour décourager des incursions de terroristes sur le territoire chinois, a déclaré devant la presse Shohrat Zakir, gouverneur de la Région autonome ouïghoure du Xinjiang. Un responsable du ministère afghan de la Défense en donne son avis à Sputnik.

L'Afghanistan soutient toute mesure de lutte contre le terrorisme, mais est persuadé que la fermeture des frontières et la construction de n'importe quelles fortifications n'y sera pas efficace, a déclaré à Spuntik Mohammad Radmanesh, porte-parole adjoint du ministre afghan de la Défense.

Deng Xijun - Sputnik France
Afghanistan: la politique US rend la Chine perplexe

«Il faut lutter contre le terrorisme par des efforts conjoints aux niveaux mondial et régional conformément à une stratégie commune», a souligné l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter que dans tout pays où se manifestaient les terroristes du mouvement Taliban ou de Daech, il fallait les réprimer efficacement, et que les efforts collectifs des puissances, telles que la Chine, l'Inde et la Russie, étaient susceptibles d'aider l'Afghanistan à éradiquer le terrorisme.

In this photograph taken on January 7, 2017, travellers are watched by Pakistan security personnel as they wait to cross the border between Pakistan and Afghanistan at Chaman. - Sputnik France
Le Pakistan annonce la réouverture immédiate de sa frontière avec l’Afghanistan

«Le terrorisme est cultivé au Pakistan. Il est d'ores et déjà prouvé que l'attaque contre les tours jumelles du World Trade Center à New York avait été organisée par le Pakistan», a poursuivi le général Radmanesh.

Selon ce dernier, le Pakistan instrumentalise le terrorisme, ce qui correspond pleinement à sa stratégie concernant l'Afghanistan et toute la région. Il entraîne des terroristes avant de les envoyer dans d'autres pays.

Les observateurs estiment que la Chine, qui déverse des milliards de dollars en Asie du Sud et centrale, ne veut pas du tout voir le conflit afghan déstabiliser la région.

la barbe - Sputnik France
Dans le Xinjiang, la Chine «tient» les terroristes par la barbe

Pékin redoute de voir des membres de la minorité ouïghoure en exil, des terroristes du Mouvement islamique du Turkestan oriental (ETIM) ou autres lancer des attaques sur sa frontière depuis le Wakhan. Ou des membres de Daech fuyant l'Irak ou la Syrie traverser la région pour se rendre au Xinjiang.

Se référant à M.Radmanesh, les médias relatent que le projet de construction d'une base militaire près de leur frontière commune a été discuté récemment par les ministres afghans et chinois de la Défense, mais les détails restent à finaliser.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала