Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Mouvement 5 étoiles réclame la levée des sanctions antirusses

© REUTERS / GIUSEPPE CACACELe Mouvement 5 étoiles que beaucoup en Italie qualifient de parti pro-russe
Le Mouvement 5 étoiles que beaucoup en Italie qualifient de parti pro-russe - Sputnik France
S'abonner
La Russie est un partenaire stratégique de l’Italie qui veut améliorer ses relations avec Moscou dans l’intérêt des peuples des deux pays, a déclaré dans un entretien accordé à Sputnik Manlio Di Stefano, haut cadre du Mouvement 5 étoiles que beaucoup qualifient de parti pro-russe.

En Italie, le Mouvement 5 étoiles (Movimento 5 stelle) est accusé de liens avec le Kremlin, a indiqué à Sputnik Manlio Di Stefano qui est promis au poste de chef de la diplomatie italienne en cas de victoire du parti aux élections.

Angelino Alfano - Sputnik France
Rome: «Les sanctions antirusses sont comme une facture payée par l’Italie aux USA»

«Nous n'avons jamais été un parti pro-russe, ni pro-américain. Nous avons toujours été et restons un parti pro-italien», a martelé l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter que pour le Mouvement 5 étoiles, le principal consistait à augmenter la présence italienne en Méditerranée et de renforcer l'indépendance du pays dans la politique internationale.

Matteo Renzi - Sputnik France
Sommet de l’UE: l’Italie met en échec les partisans des sanctions antirusses

«Cela veut dire que les intérêts des Italiens, c'est pour nous le principal», a poursuivi le militant.

Selon ce dernier, les sanctions antirusses doivent être levées, car elles nuisent à l'économie italienne.

Drapeaux de la Russie et de l'UE - Sputnik France
Sanctions antirusses: l’Italie propose ses services de médiateur

«La Russie est notre partenaire stratégique, notre principal partenaire dans la lutte contre le terrorisme et le garant de la stabilité au Proche-Orient. Nous voulons améliorer nos relations avec la Russie et montrer ainsi que l'Italie peut être un partenaire égal à tous les pays qui veulent coopérer avec nous dans l'intérêt des Italiens», a indiqué M.Di Stefano, en résumant le programme de son parti.

Et de rappeler que les sanctions antirusses de l'Union européenne avaient coûté sept milliards d'euros à l'Italie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала