Encore deux militaires turcs tués lors de l'opération à Afrine

© AFP 2022 Ozan KoseSoldats turcs
Soldats turcs - Sputnik France
L'état-major turc a annoncé la mort de deux militaires, tués lors des affrontements avec des combattants kurdes pendant l'opération Rameau d'olivier, à Afrine, en Syrie.

Des forces turques déployées au nord-est d'Afrine, en Syrie - Sputnik France
La Turquie affirme avoir tué plus de 500 «terroristes» à Afrine
Deux soldats turcs ont été tués dans le nord-ouest de la Syrie et dans la province turque de Kilis au cours de l'opération des forces armées de Turquie dans la région syrien d'Afrine, annonce l'état-major turc.

«Au cours de l'opération Rameau d'olivier, le 3 février, lors d'un affrontement avec les membres des organisations terroristes PYD [Parti kurde de l'union démocratique, ndlr], YPG [Unités de protection du peuple kurde, ndlr] et Daech, un de nos camarades d'armes a été tué et un autre est mort suite à une attaque des terroristes contre un poste-frontière à Kilis», indique le message de l'état-major turc.

Auparavant, Ankara avait annoncé la mort de cinq soldats turcs depuis le début de l'opération.

Ankara a lancé le 20 janvier dernier une opération, baptisée Rameau d'olivier, contre les Unités de protection du peuple (YPG) et le Parti de l'union démocratique (PYD) à Afrine, qui compte quelque 1,5 million de Kurdes et de réfugiés d'autres régions de Syrie. La Turquie considère toutes ces organisations comme terroristes. Des combattants de l'Armée syrienne libre (ASL) prennent également part à l'opération.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала