Près de 80 étrangers soupçonnés de lien avec Daech arrêtés à Istanbul

Les forces de l’ordre ont mené une vaste opération antiterroriste qui s’est soldée par près d’une centaine d’interpellations.

La police turque a arrêté 82 personnes, dont 72 étrangers, soupçonnées de lien avec les terroristes de Daech, a annoncé samedi le journal turc Sabah, citant une source au sein des services de sécurité du pays.

Parmi les personnes arrêtées figurent des citoyens pakistanais, afghans, des pays nord-africains et du Golfe ainsi que des individus venant de Tchétchénie.

Police turque à Istanbul (archives) - Sputnik France
Turquie: 20 djihadistes de Daech arrêtés à Istanbul
L'opération antiterroriste s'est déroulée dans 10 quartiers d'Istanbul. Selon la police, les suspects ont combattu aux côtés de Daech en Irak et en Syrie, et planifiaient des attentats dans la capitale turque. Les forces de l'ordre affirment également avoir saisi des documents ainsi que des données contenues sur des supports numériques qui confirment l'implication des personnes interpellées dans les activités du groupe djihadiste.

Depuis le début du conflit armé en Syrie et en Irak, la police turque a arrêté plus de 5.000 personnes suspectées de lien avec Daech. Près de 3.290 ressortissants de 95 pays ont été expulsés de Turquie, plus de 38.000 autres ont été interdits d'entrée. Plus de 780 personnes, dont 350 étrangers, ont été placés en détention, nombre d'entre eux ayant été jugés pour terrorisme.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала