L’impact de l’alcool sur le développement du cancer expliqué par l’OMS

Un lien entre la consommation d’alcool et le développement de sept types de cancer a été démontré par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à l’occasion de la journée mondiale contre le cancer, célébrée le 4 février.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a mis en garde sur son site officiel contre le danger de l'alcool et son impact néfaste, incitant le développement du cancer.

D'après des chercheurs, cités par l'OMS, les boissons alcoolisées pourraient provoquer au moins sept types de cancer, notamment le cancer du côlon, du rectum, du sein, de l'œsophage, de la gorge, du foie, de la bouche et du larynx.

Une opération sur une tumeur - Sputnik France
Sept idées reçues sur le cancer qu'il ne faut plus croire
Selon l'OMS, l'éthanol, qui endommage les cellules de l'organisme et augmente le risque de développement des tumeurs, est l'un des principaux cancérigènes issus des boissons alcoolisées. Par ailleurs, une consommation d'alcool accompagnée du tabagisme augmente considérablement les risques.

L'organisation a également expliqué l'augmentation des risques du développement du cancer par la quantité de boissons alcoolisées consommées. Ainsi, les risques du développement du cancer du sein chez les femmes augmentent de 50% si elles boivent quatre verres de vin par jour et de 130% si elles en boivent huit.

L'OMS indique également la faible notoriété auprès de la population du lien entre l'alcool et le cancer. D'après la recherche, effectuée récemment par des chercheurs britanniques, ce lien n'est connu que par 13% des interrogés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала