Su-25 abattu: le porte-parole du Kremlin divulgue la réponse de Moscou

© Sputnik . Alexey Druzginin/Anton Denisov/Russian Presidential Press Office / Aller dans la banque de photosL'étoile en haut d'une tour du Kremlin de Moscou et le Grand palais du Kremlin
L'étoile en haut d'une tour du Kremlin de Moscou et le Grand palais du Kremlin - Sputnik France
En guise de réponse aux terroristes ayant abattu le Su-25, la Russie a entrepris des actions déterminées pour mettre fin à leurs activités en Syrie, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, en commentant cette attaque qui a coûté la vie à un pilote russe, décoré à titre posthume.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a commenté l'opération des militaires russes dans la région d'Idlib visant à éliminer les terroristes ayant abattu un avion Su-25 et son pilote à l'aide d'un système antiaérien.

«[Ces actions] ont été décidées à la suite d'un accident dramatique, lorsque des terroristes ont abattu notre avion. Le pilote est mort tragiquement et nous adressons nos condoléances à sa famille et à ses proches. Nous sommes fiers de nos héros. Évidemment, cet évènement tragique a entraîné des actions déterminées visant à mettre fin aux activités des terroristes», a-t-il déclaré.

Su-25 - Sputnik France
Le pilote du Su-25 abattu en Syrie sera élevé au rang de Héros de Russie à titre posthume
M. Peskov a également rappelé à cette occasion des propos du propos du Président russe.

«Lorsque le Président Poutine parlait de la fin de la phase active de l'opération de soutien aux militaires en Syrie dans leur lutte antiterroriste, il a dit que le potentiel militaire russe restant sur place était suffisant pour répondre aux terroristes en cas de nécessité de frappe foudroyante. Il s'agit notamment de ce type de frappes», a-t-il conclu.

Un Su-25 (Archives) - Sputnik France
Avion russe abattu: où s’approvisionnent les terroristes?
Un Su-25 russe a été abattu en Syrie par un système portatif par des terroristes alors qu'il survolait la zone de désescalade d'Idlib, selon les informations communiquées par le ministère russe de la Défense.
Le pilote du Su-25 abattu a réussi à s'éjecter de l'avion, mais a été tué en affrontant des djihadistes. Il avait informé qu'il s'était éjecté dans une zone contrôlée par les terroristes du Front al-Nosra. Le pilote a été décoré à titre posthume.

Pour riposter, l'armée russe a frappé la région d'Idlib, contrôlée par les terroristes du Front al-Nosra, d'où le Su-25 a été abattu, tuant plus de 30 djihadistes, a annoncé le ministère russe de la Défense.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала