Su-25 abattu: le témoignage du pilote qui a tenté de protéger son commandant

© Sputnik . Maxime Blinov / Aller dans la banque de photosHommage au pilote du Su-25
Hommage au pilote du Su-25 - Sputnik France
Un ailier de Roman Filippov, pilote du Su-25 abattu qui s’est fait sauter en actionnant lui-même une grenade alors qu’il était encerclé par les terroristes, a évoqué les détails du dernier combat de son commandant.

Un pilote ailier du commandant Roman Filippov dont le Su-25 a été abattu dans le ciel de la Syrie a raconté au quotidien du ministère russe de la Défense Krasnaïa zvezda que pendant le combat au sol il appuyait son leader par le feu jusqu'à épuiser complètement son stock de munitions.

«Je l'ai averti qu'il était ciblé, ce à quoi Filippov a répondu calmement qu'il était touché, que c'était sérieux et que le moteur droit avait pris feu. Il a dit qu'il mettait le cap sur le sud, puis que le moteur gauche s'était mis en panne. Alors il m'a demandé de faire appel aux secouristes», a confié le pilote.

Il a expliqué qu'ils survolaient régulièrement la zone de désescalade d'Idlib. Là-bas, dans les régions contrôlées par le Front al-Nosra, des tirs de mortiers et d'armes à feu étaient chose courante.

«Quand le missile d'un système portatif a atteint l'appareil du commandant, tout était clair pour moi. J'ai toujours appuyé mon commandant dans les airs, il fallait faire de même au sol, où il a engagé un combat. Je suis resté sur la zone, j'ai chargé les voitures qui s'approchaient de l'olivier où se trouvait Roman. J'ai détruit deux voitures», a précisé le pilote qui a dû quitter la zone une fois à court de carburant et sans munitions.

Il a également communiqué qu'il avait vu l'endroit où son commandant avait atterri, mais n'avait pas vu le déroulement du combat survenu dans le crépuscule tombant, ajoutant qu'il lui restait seulement assez de carburant pour atteindre l'aérodrome.

Самолет Су-25 на всероссийском этапе международного конкурса Авиадартс-2015 - Sputnik France
Poutine décore à titre posthume le pilote du Su-25 de la médaille de Héros de la Russie
Un Su-25 russe a été abattu en Syrie le 3 février par un système portatif utilisé par des terroristes alors qu'il survolait la zone de désescalade d'Idlib, selon les informations communiquées par le ministère russe de la Défense. Le pilote de l'avion, Roman Filippov, avait informé qu'il s'était éjecté dans une zone contrôlée par les terroristes du Front al-Nosra. Grièvement blessé, il s'est fait sauter en actionnant lui-même une grenade alors qu'il était encerclé par les terroristes.

Le Président russe a signé le décret par lequel le pilote Roman Filipov est élevé à titre posthume au rang de Héros de la Russie:

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала