Vendre des croissants à Moscou? Essai transformé par un Français!

© Sputnik . Serge PopovAntoine Galavatine, propriétaire du café Comme à Paris
Antoine Galavatine, propriétaire du café Comme à Paris - Sputnik France
Un jeune Français installé il y a peu à Moscou a eu une idée: faire goûter le pain de sa patrie aux Russes. A-t-il réussi dans son entreprise? Une interview accordée à Sputnik prouve que l'idée n'était pas des plus mauvaises.

Installé confortablement dans son café «Comme à Paris» situé dans le sud-ouest de Moscou, Antoine Galavtine, 32 ans, ancien champion de natation, semble plutôt heureux du projet qu'il avait conçu il y a quelques années. Dans une interview accordée à Sputnik, il a bien voulu en expliquer les raisons.

Selon Antoine, tout a commencé il y trois ans, lorsque sa tante russe qui habite à Moscou lui a conseillé un endroit pour installer son business. Il s'agissait d'un petit coin sur le marché de Konkovo.

© SputnikAu café Comme à Paris
Au café Comme à Paris - Sputnik France
Au café Comme à Paris

«Le pain français et les croissants "pur beurre" me manquaient lorsque je me suis installé à Moscou. Il était quasiment impossible d'en trouver dans la capitale. C'est alors que m'est venue l'idée de partager avec les Russes ces choses merveilleuses que sont le pain et la viennoiserie française, mais également la Pâtisserie et d'autres produits français comme le cidre! J'ai commencé mon aventure seul, travaillant du matin au soir et ce n'est qu'au bout de six mois que j'ai commencé à embaucher du personnel», a dit Antoine.

© SputnikAu café Comme à Paris
Au café Comme à Paris - Sputnik France
Au café Comme à Paris

 

Selon lui, le concept «à la française» et l'idée de faire goûter du vrai pain français cuit sur place lui a attiré beaucoup de clients.

«J'ai mes clients fidèles qui viennent depuis le jour de l'ouverture, le 27 décembre 2014, des gens qui aiment le pain et la viennoiserie sans huile de palme, sans margarine. Ici, les clients sont très à cheval sur la qualité, quitte à dépenser un peu plus», a confié l'interlocuteur de l'agence. Il y a tous les jours de nouvelles personnes qui viennent au café Comme à Paris discuter des actualités françaises autour d'un café noisette, ou des amoureux nostalgiques de Paris souhaitant pratiquer la langue de Molière lors de la séance dédiée du "Club de discussion en français". Beaucoup de jeunes y participent. Par ailleurs, on veut lancer un journal pour évoquer la culture, la littérature, la mode et bien sûr les liens entre la Russie et la France», a dit Antoine.

A l'approche du Mondial 2018, le propriétaire du Comme à Paris prévoit de moderniser l'intérieur du café, et de proposer de nouvelles pâtisseries dédiés à cet événement majeur..

Le café Comme à Paris d'Antoine reste toujours ouvert à tous les visiteurs en leur souhaitant la bienvenue.

La bonne qualité de ses produits et la bonne ambiance dans son établissement ont permis à Antoine de continuer à aller de l'avant, il y a tout juste deux mois il a ouvert un deuxième café, le «Paddock café».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала