Crash de l’An-148: les premiers détails de l’enquête

© Ministère russe des Situations d'urgence  / Aller dans la banque de photosLes secouristes sur les lieux du crash de l'An-148
Les secouristes sur les lieux du crash de l'An-148 - Sputnik France
L’état des débris et les traces laissées au sol témoignent que l’avion de ligne An-148 avec 71 personnes à bord a percuté la terre ferme avec les réservoirs pleins de carburant.

Après une analyse plus poussée des traces du crash, l'An-148 s'est disloqué lors du contact avec le sol, et non pas dans les airs. L'état des débris et les traces au sol permettent de conclure qu'au moment de la collision avec la terre ferme, les réservoirs de l'avion étaient pleins et ont probablement explosé, selon les enquêteurs.

«En plus du Comité d'enquête, les recherches seront menées conjointement par le Comité interétatique de l'aviation, habilité à mener les enquêtes de ce type. Pour l'heure, l'essentiel est de concentrer l'attention sur le travail avec les proches. Malheureusement, nombre d'entre eux se trouvent dans la région d'Orenbourg. Un avion du ministère des Situations d'urgence emmènera sur place des psychologues, des criminologues et des médecins qui effectueront des prélèvements indispensables pour les expertises génétiques», a communiqué le ministre russe des Transports, Maxime Sokolov.

À l'heure actuelle, les enquêteurs travaillent sur les lieux du crash. Le Comité d'enquête vérifie trois versions de l'accident: conditions météorologiques, facteur humain et état technique de l'avion.

An-148 - Sputnik France
La deuxième boîte noire retrouvée sur le site du crash de l'An-148
Un avion de ligne russe An-148 s'est écrasé dimanche peu après avoir décollé d'un aéroport de Moscou. Le vol reliait la capitale russe à Orsk, dans l'Oural,  l'appareil appartenait à la compagnie russe Saratov. Les services d'urgence ont été dépêchés sur les lieux.

L'Antonov An-148, un biréacteur, avait embarqué 65 passagers et six membres d'équipage.

Toutes les personnes se trouvant à bord de l'avion ont perdu la vie dans le crash, a annoncé le service de presse du Parquet des transports interrégional.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала