Des psychologues ont appris à prédire les divorces et les trahisons

© Photo PixabayHatred
Hatred - Sputnik France
Vous ne faites pas confiance à votre partenaire? Avec ce test, élaboré par des scientifiques de l’Université de Floride, il serait désormais possible de prédire si le couple va se séparer ou si l’un des partenaires trompera l’autre pendant les quatre années à venir.

Après avoir analysé des statistiques montrant le taux de divorces aux États-Unis, des spécialistes de l'Université de Floride se sont penchés sur la question de savoir pourquoi un couple sur deux se sépare après seulement quelques années de mariage, écrit la revue Journal of Personality and Social Psychology.

«Les réseaux sociaux et internet ont fait que nos possibilités de rechercher un partenaire alternatif sont devenues quasiment illimitées. C'est la raison pour laquelle il nous est important de comprendre ce qui pousse une parties des hommes et des femmes à résister à cette tentation, tandis que les autres se laissent aller», explique Jim McNulty, chercheur à l'Université de Floride.

Couple - Sputnik France
Les scientifiques révèlent le secret d’un amour durable
Dans le cadre de leur recherche, M. McNulty et ses collègues ont constitué un groupe de bénévoles composé de plus de 300 jeunes mariés. Les scientifiques ont observé leur vie de couple pendant 3 ans et demi.

Pendant ce temps-là, une partie des couples s'est séparée tandis que certains autres se retrouvaient dans des relations assez tendues à cause de trahisons. Ceci a permis aux chercheurs de comprendre quels facteurs biologiques et psychologiques ont un impact négatif sur la solidité des liens familiaux.

Il s'est ainsi avéré que la probabilité de divorces dépendait en réalité d'une chose très simple: à quel point les jeunes hommes ou les jeunes femmes étaient attirés par les visages sympathiques de personnes inconnues.

Le divorce - Sputnik France
Cinq cas de divorce en Arabie saoudite que vous n’auriez jamais pu imaginer
Par exemple, les jeunes mariés qui regardaient longtemps les belles photos d'hommes ou de femmes qui leur avaient été montrées par des chercheurs se séparaient plus souvent par rapport aux couples qui y prêtaient moins d'attention.

Comme le souligne M. McNulty, ce n'était pas pour autant la faute des bénévoles car un tel comportement serait le résultat de différences biologiques dans le fonctionnement du cerveau. Cette constatation fait que les chercheurs supposent qu'il serait impossible de changer la probabilité de divorce ou de trahison.

«Les individus ne comprennent pas toujours ce qu'ils font et pourquoi ils le font. De tels processus ne demandent pas d'efforts supplémentaires à l'individu et sont spontanés. Ils peuvent être influencés par la biologie ou par des complexes ou impressions nés dans l'enfance», résume M. McNulty.

Néanmoins, selon le chercheur, même si corriger ces problèmes serait impossible, la connaissance de ce phénomène aiderait les psychologues à élaborer des stratégies efficaces pour lutter contre les difficultés familiales de leurs clients.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала