Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie se dote d'une île qui s'est formée dans un archipel arctique

© Sputnik . Ramil Sitdikov / Aller dans la banque de photosParc national "Arctique russe"
Parc national Arctique russe - Sputnik France
S'abonner
Le territoire russe s’est élargi grâce à une étude d’images satellites. Des écoliers russes ont découvert une nouvelle île dans l’archipel arctique de Nouvelle-Zemble.

Beauté arctique d’Arkhangelsk (Nord de la Russie) - Sputnik France
Beauté arctique d’Arkhangelsk (Nord de la Russie)
Une nouvelle île s’est formée en décembre dernier dans l’archipel russe de Nouvelle-Zemble, en Arctique, la découverte a été faite par des écoliers de la région de Moscou et confirmée par les chercheurs, a déclaré le groupe spatial russe Roskosmos.

L’existence de l’île, qui se trouve près du glacier de Vilkitski-sud, a été pour la première fois annoncée le 31 janvier dernier par Artem Makarenko et Valeria Saïenko, deux écoliers de la région de Moscou, lors des Lectures Korolev pour la jeunesse à Samara.

Les enfants ont fait la découverte en étudiant les images des satellites russe Canopus-B et européens Landsat-7/8 et Sentinel-1/2.

«Les documents sur l’enregistrement du nouveau site géographique ont déjà été envoyés à la Société géographique russe», a indiqué Roskosmos.

île arctique - Sputnik France
La Russie reçoit une nouvelle île arctique
Selon les chercheurs, l’île s’est formée suite à la fonte de la partie avant du glacier de Vilkitski. Large de 410 mètres et longue de 780 mètres, l’île a une superficie de 0,19 km2. Le centre de l’île est situé à 75°34'06.67" de latitude nord et à 58°17'52.2" de longitude est.

Il s’agit de la deuxième île de Nouvelle-Zemble découverte par des enfants russes. En 2016, des enfants amateurs des études spatiales qui passaient leurs vacances dans le centre international pour enfants Artek, en Crimée, ont découvert une île près du glacier de Wiese.

La formation des îles témoigne de la fonte rapide des glaces de l’archipel de Nouvelle-Zemble. Entre 2001 et 2015, le taux annuel moyen de réduction de la superficie des glaciers a doublé par rapport à la période de 1959 à 2001, d’après les calculs des jeunes astronomes cités par Roskosmos.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала