Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Europe a besoin de plus de chars pour lutter contre Daech et la Russie, selon la Pologne

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosUroczystość powitania wielonarodowego batalionu NATO pod przywództwem Stanów Zjednoczonych w Polsce
Uroczystość powitania wielonarodowego batalionu NATO pod przywództwem Stanów Zjednoczonych w Polsce - Sputnik France
S'abonner
En mettant sur le même plan la Russie et Daech comme menaces pour la sécurité de l'Europe, le chef du gouvernement polonais Mateusz Morawiecki a appelé à augmenter le nombre de blindés en service dans les armées des pays européens.

Otan, base en Estonie - Sputnik France
«Les USA utilisent l’Otan comme moyen de pression sur la Russie»
S'exprimant lors de la 54ème édition de la Conférence de Munich sur la sécurité, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki, a déclaré que l'Europe n'avait pas assez d'armes pour faire face à la Russie et à Daech.

«Nous avons besoin de plus de chars et de moins de centres d'analyse. De ces derniers, nous en avons assez», a-t-il souligné avant d'ajouter que les armes sont «importantes dans la lutte contre Daech et contre un adversaire conventionnel comme la Russie».

Selon M.Morawiecki, la question de la menace russe se trouve à l'ordre du jour de la politique non seulement européenne mais aussi mondiale.

L’Allemagne, «fer de lance» de l'Otan? «Pas de menace pour la Russie» - Sputnik France
L’Allemagne, «fer de lance» de l'Otan? «Pas de menace pour la Russie»

«Quand nous parlons de sécurité en Europe, nous devons comprendre que la question russe dépasse depuis longtemps la compétence de l'UE et concerne l'Europe entière et l'Otan», a-t-il ajouté, rappelant que tous les pays de l'Otan devaient respecter leur obligation de consacrer deux pour cent de leur PIB aux besoins de la défense.

Les autorités russes ont déclaré à maintes reprises que la Russie ne menaçait aucun pays du monde. Dernièrement, Vladimir Poutine a souligné que l'État russe ne comptait faire la guerre à personne mais restait déterminée à défendre ses intérêts de manière civilisée. Selon lui, c'est l'expansion de l'Otan et le déploiement du bouclier antimissile américain en Europe qui représente une menace pour la sécurité de la Russie et pour ses citoyens.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала