Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les Kurdes accusent la Turquie d’avoir lancé une attaque au gaz à Afrine

S'abonner
Plusieurs personnes ont été intoxiquées à Afrine lors d’un pilonnage turc, affirme l’agence syrienne Sana. Dans une interview à Sputnik, les Kurdes dénoncent eux-aussi l’usage des substances interdites par les militaires turcs.

Six personnes ont été intoxiquées en raison du pilonnage turc contre le village d'al-Mazyaneh dans la région d'Afrine, relate samedi l'agence syrienne Sana.

Dans un communiqué transmis à l'agence, le directeur de l'hôpital où ont été transportés les blessés a indiqué que ces derniers présentaient les symptômes d'asphyxie après que la localité a été pilonné avec des obus au gaz toxique.

Contacté par Sputnik, Reizan Hedu, porte-parole des milices kurdes affirme de son côté que l'armée turque fait usage d'armes interdites par la convention internationale.

«L'armée turque possède des avions, des chars, des roquettes et a recours à des armes interdites par la Convention internationale, comme le napalm et les obus au chlore», a-t-il indiqué.

char turc, Afrine - Sputnik France
Offensive d’Afrine: les Kurdes livrent un nouveau bilan
L'armée turque mène depuis le 20 janvier l'opération Rameau d'olivier contre les Kurdes à Afrine, dans le nord de la Syrie. Cette région est contrôlée par les Unités de protection du peuple kurde (YPG) que la Turquie considère comme la branche militaire du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) interdit dans le pays.

Damas a condamné les actions turques à Afrine, tout en soulignant que la région faisait partie intégrante de la Syrie. Moscou a pour sa part appelé toutes les parties à faire preuve de retenue et à respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала