Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Hachd al-Chaabi: «Nous réclamons le retrait immédiat d’Irak des troupes d’occupation US»

© AFP 2021 AHMAD AL-RUBAYELes combattants des Hachd al-Chaabi au sud de la ville irakienne de Tal Afar
Les combattants des Hachd al-Chaabi au sud de la ville irakienne de Tal Afar - Sputnik France
S'abonner
Les Irakiens sont de plus en plus mécontents de la présence des militaires américains qui ne se sont pas retirés d’Irak après l’annonce de la victoire sur Daech, mais y deviennent même plus nombreux. Les troupes US qui sont des troupes d’occupation doivent partir, a déclaré à Sputnik Kenan Tuzlu, chef de l’unité turkmène des Hachd al-Chaabi.

Les militaires des États-Unis doivent se retirer immédiatement du territoire irakien, a indiqué Kenan Tuzlu dans un entretien accordé à Sputnik.

Irfan Abdulselam Muhammed, commandant adjoint de l’unité turkmène de Hachd al-Chaabi - Sputnik France
Hachd al-Chaabi: les USA ne se soucient que de leurs propres intérêts en Irak

«Nous ne voulons pas que des militaires des États-Unis ou d'autres pays étrangers soient présents en Irak. C'est inacceptable pour nous. Il n'y a aucune raison valable pour qu'ils s'éternisent sur notre sol. Auparavant, les Américains invoquaient la lutte contre Daech pour argumenter la présence de leur contingent en Irak, mais maintenant Daech n'y est plus. Nous réclamons le retrait immédiat d'Irak des troupes d'occupation américaines», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

Et de rappeler que même avant la victoire sur Daech, les milices populaires Hachd al-Chaabi s'étaient prononcées contre la présence militaire américaine en Irak.

L’Irak pourrait poursuivre les USA pour leur intervention militaire - Sputnik France
L’Irak pourrait poursuivre les USA pour leur intervention militaire

«L'armée irakienne et nos forces combattaient Daech. En 2011, un accord a été conclu avec les États-Unis en vertu duquel ils auraient dû se retirer d'Irak, mais les Américains ne le respectent toujours pas. Le peuple irakien ne veut pas que les militaires américains restent dans le pays. Aucun État n'accepterait l'occupation de son territoire par un autre pays», a expliqué M.Tuzlu.

Et de prévenir que si les États-Unis prolongeaient leur présence militaire en Irak, les unités de mobilisation populaire Hachd al-Chaabi les considéreraient comme ennemi.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала