Pourquoi Pyongyang a-t-il annulé une rencontre avec le vice-Président US?

© Sputnik . Alexandre Vilf / Aller dans la banque de photosKim Yo-jong, la sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, le Président sud-coréen Moon Jae-in et le vice-président américain Mike Pence pendant la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang
Kim Yo-jong, la sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, le Président sud-coréen Moon Jae-in et le vice-président américain Mike Pence pendant la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang - Sputnik France
La délégation nord-coréenne a annulé «au dernier moment» une rencontre avec le vice-Président américain Mike Pence pendant les Jeux olympiques de Pyeongchang, a annoncé la porte-parole du département d’État Heather Nauert, commentant les informations des médias à ce sujet.

Selon The Washington Post, le vice-Président des États-Unis Mike Pence devait rencontrer secrètement des représentants nord-coréens lors de son déplacement en Corée du Sud, mais l'entrevue a été annulée au dernier moment par la délégation nord-coréenne.

The Washington Post relate que le 10 février, Mike Pence devait rencontrer Kim Yo-jong, la sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, et le dirigeant formel de la Corée du Nord, Kim Yong-nam.

Le vice-Président US Mike Pence et la soeur cadette du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, Kim Yo-jong lors de l'ouverture des JO-2018 à Pyeongchang - Sputnik France
La sœur de Kim Jong-un «serait une personne idéale» pour s’entretenir avec les USA
Cependant, moins de deux heures avant le début de la rencontre, celle-ci a été annulée. Selon la même information, la décision nord-coréenne était une réponse aux déclarations du vice-Président américain sur son appel à des «sanctions les plus dures et les plus agressives» contre Pyongyang.

The Washington Post a communiqué, en se référant à un responsable de la Maison-Blanche, que la préparation de la rencontre avait été menée pendant une quinzaine de jours et avait été entamée suite à une information de la CIA sur l'intention des Nord-Coréens de s'entretenir avec Mike Pence. Une autre source du média a ajouté que l'initiative venait de la Corée du Sud, qui était intervenue en tant qu'intermédiaire.

Selon la source du média, Mike Pence a accepté l'invitation de la Corée du Nord le 5 février, juste avant son départ pour l'Asie. La rencontre devait avoir lieu dans la Maison bleue, la résidence officielle du Président sud-coréen.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала