Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ankara affirme avoir frappé une colonne kurde à Afrine

© AP PhotoTir d'artillerie turc (archives)
Tir d'artillerie turc (archives) - Sputnik France
S'abonner
Ankara a déclaré avoir frappé une colonne de véhicules kurdes près d’Afrine, en les qualifiant de terroristes. Les forces turques auraient veillé à ce que «la population civile ne soit pas touchée».

L'artillerie turque a frappé jeudi une «colonne automobile de terroristes» qui entrait dans la zone entourant Afrine, en Syrie, où se déroule l'opération turque Rameau d'olivier, a déclaré l'état-major général turc dans un communiqué.

Afrine, Syrie - Sputnik France
Moscou appelle les USA à «ne pas jouer avec le feu» en Syrie
La colonne comprenait entre 30 et 40 véhicules du PYD (Parti de l'union démocratique), de l'YPG (Unités de protection du peuple) et de Daech, et se dirigeait vers Afrine depuis le sud-est, selon le communiqué.

Les forces turques auraient veillé à ce que «la population civile ne soit pas touchée» par les frappes.

Le porte-parole des Forces kurdes d'autodéfense à Afrine avait précédemment indiqué à Sputnik que la colonne des forces démocratiques syriennes avait réussi à gagner Afrine sans encombre malgré les tirs d'artillerie turcs.

Afrine - Sputnik France
Les Kurdes accusent la Turquie d’avoir lancé une attaque au gaz à Afrine
Mardi, le Président turc Recep Tayyip Erdogan avait affirmé que les milices syriennes s'étaient retirées d'Afrine après avoir essuyé des tirs du côté turc.

Ankara a lancé le 20 janvier 2018 une opération, baptisée Rameau d'olivier, contre les Unités de protection du peuple (YPG) et le Parti de l'union démocratique (PYD) à Afrine, qui compte quelque 1,5 million de Kurdes et de réfugiés d'autres régions de Syrie. La Turquie considère toutes ces organisations comme terroristes. Des combattants de l'Armée syrienne libre (ASL) prennent également part à l'opération. Damas a condamné les démarches turques, soulignant qu'il s'agissait d'une partie intégrante de la Syrie. Moscou a appelé toutes les parties à la retenue et au respect de l'intégrité territoriale de la Syrie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала