Ghouta orientale: le couloir humanitaire pilonné intensivement par les terroristes

Un feu nourri des terroristes empêche les civils d'emprunter le couloir humanitaire reliant la Ghouta orientale à Damas, annonce le chef du groupe de contrôle de la zone de désescalade.

Les civils n'arrivent pas à quitter la Ghouta orientale, la banlieue est de Damas, car le couloir humanitaire censé assurer leur sortie est pilonné par les terroristes près de la localité d'al-Vafidine, a annoncé le chef du groupe de contrôle dans la zone de désescalade, le général Victor Pankov.

«Le couloir humanitaire destiné à assurer la sortie des civils de la zone de désescalade a été ouvert le 27 février à 9h du matin. Il est actuellement intensivement pilonné depuis la zone tenu par les combattants et aucun civil n'est sorti», a-t-il indiqué devant les journalistes.

la Ghouta orientale - Sputnik Afrique
La pause humanitaire ordonnée par Poutine entre en vigueur dans la Ghouta orientale
Les autorités syriennes, soutenues par le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit, ont mis en place dans la localité d'al-Vafidine les conditions nécessaires pour accueillir les civils qui empruntent l'unique couloir humanitaire reliant Damas à la Ghouta orientale.

La police militaire russe, appuyée par l'armée syrienne, est chargée d'assurer la sécurité à la sortie du couloir. Un poste médical mobile ainsi que des cars destinés à transporter les civils dans des camps provisoires ont été positionnés dans la localité d'Al-Duvair, également proche du couloir.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала