Un nouveau moyen de craquer n’importe quel iPhone découvert

CC0 / Pixabay / Teléfono móvil iPhone
Teléfono móvil iPhone - Sputnik France
Des spécialistes de la société israélienne Cellebrite affirment pouvoir contourner les paramètres de sécurité et craquer les modèles iPhone et autres appareils fonctionnant sous iOS 11 et sous ses versions antérieures, a annoncé la revue Forbes, se référant à ses sources.

Cellebrite, un fournisseur israélien de Petah Tikva qui est devenue l'entreprise de référence du gouvernement américain en matière de déverrouillage d'appareils mobiles, annonce ce mois-ci à ses clients que ses ingénieurs ont actuellement la possibilité de contourner la sécurité des appareils fonctionnant sous iOS 11, écrit la revue Forbes, se référant à des sources qui ont souhaité garder l'anonymat.

Старт продаж iPhone X начнется в России 3 ноября - Sputnik France
Still Watching You: l'iPhone collecte vos données, voici comment vous protéger
Selon Forbes, cela inclut notamment l'iPhone X, un modèle qui aurait été piraté avec succès en novembre 2017, très probablement avec la technologie de Cellebrite.

La société israélienne Petah Tikva, filiale de Sun Corporation au Japon, n'a fait pour l'heure aucune annonce publique majeure concernant ses nouvelles capacités pour iOS. Mais Forbes affirme avoir été informé par ses sources que ces derniers mois, la société a développé des techniques non divulguées pour entrer dans iOS 11.

En effet, la brochure de l'entreprise concernant son offre de services de déverrouillage et d'extraction avancée de données note que ses spécialistes peuvent forcer la sécurité des appareils utilisant le système d'exploitation Apple iOS, y compris les iPhone, iPad, iPad mini, iPad Pro et iPod touch.

A girl takes a selfie with a new Apple's iPhone X to go on sale in Russia. File photo - Sputnik France
Une énième imperfection de l'iPhone X qui fâche les utilisateurs
D'après Forbes, les hackers auraient trouvé des failles dans l'iPhone 8 et, probablement, dans l'iPhone X.

Comme l'indique Forbes, la société israélienne coopère d'une manière active avec le gouvernement américain. Ainsi, en 2016, le tribunal de Los Angeles a décidé qu'Apple devait aider les enquêteurs à avoir accès aux données du smartphone du tireur de San Bernardino.

Néanmoins, la société à la Pomme avait décidé de faire appel de cette décision, ce qui a poussé le Bureau Fédéral d'Enquêtes (FBI) à se tourner vers les spécialistes de la société Cellebrite.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала