Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La France brandit la menace de nouvelles sanctions, l’Iran réagit

© Sputnik . Vladimir Fedorenko / Aller dans la banque de photosTéhéran
Téhéran - Sputnik France
S'abonner
Les préoccupations de la France provoquées par le programme balistique iranien étaient infondées, a indiqué le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qasemi, à l’agence iranienne Fars en commentant les propos de Jean-Yves Le Drian sur une éventuelle adoption de sanctions envers Iran.

La frégate iranienne Damavand - Sputnik France
L’Iran se propose de construire des navires à propulsion nucléaire
Téhéran a qualifié d'«infondée» l'inquiétude de la France à propos du programme balistique iranien, a indiqué à l'agence Fars le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qasemi.

«L'Iran est un pays indépendant… Son travail sur des missiles défensifs continuera… Les préoccupations de la France sur notre programme balistique sont infondées», a-t-il notamment déclaré.

D'après M.Qasemi, l'attitude iranienne vis-à-vis des «remarques entendues parfois de la part de certains hommes d'État français ou soulevées dans les médias est totalement transparente et claire».

Dans un entretien accordé le 4 mars à l'hebdomadaire français Le Journal du dimanche, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a annoncé que l'Iran ferait l'objet de nouvelles sanctions s'il ne prenait pas en compte les remarques sur certains volets de son programme balistique.

«Il y a les programmes balistiques de plusieurs milliers de kilomètres de portée qui ne sont pas conformes aux résolutions du Conseil de sécurité et dépassent les seuls besoins de sécurité des frontières de l'Iran», a précisé le ministre.

C'est pourquoi le chef de la diplomatie française entend inviter l'Iran à traiter ce sujet «à bras le corps, faute de quoi ce pays s'exposera à de nouvelles sanctions» lors de son déplacement à Téhéran, où il rencontrera, le 5 mars, le Président Hassan Rohani.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала