Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Poutine aux USA: «La Russie n'extrade ses citoyens à qui que ce soit»

© Sputnik . Anton Denisov / Aller dans la banque de photosMoscou
Moscou - Sputnik France
S'abonner
Les citoyens russes accusés par la justice américaine d'ingérence dans les élections présidentielles de 2016 ne seront jamais livrés par la Russie aux Etats-Unis, a déclaré Vladimir Poutine à la chaîne NBC.

Vladimir Poutine - Sputnik France
«Donnez-nous des documents»: Poutine réagit à la liste Mueller
Le Président russe a exclu toute possibilité que la Russie livre un jour à la justice américaine les citoyens russes accusés d'avoir interféré dans les élections présidentielles de 2016.

«Jamais. La Russie n'extrade ses citoyens à qui que ce soit. Les USA font de même», a souligné le Président dans une interview accordée à la chaîne de télévision américaine NBC.

Il a noté que les accusés ne représentaient pas les autorités russes. «Je n'ai aucune idée de ce qu'ils ont fait», a-t-il ajouté.

Le Président a également appelé les autorités américaines à alimenter le dossier au lieu de «parler à la presse».

«Nous sommes prêts à les (les pièces du dossier, ndrl) examiner et à en parler», a conclu Vladimir Poutine.

En février dernier, le bureau du procureur spécial Robert Mueller, dans le cadre de son enquête sur la prétendue ingérence russe dans les élections américaines de 2016, avait publié un acte d'accusation contre les personnes soupçonnées de ce crime.

Hillary Clinton - Sputnik France
Clinton exhorte Trump à défendre les USA contre les Russes qui «arrivent toujours»

Le document d'environ 40 pages rédigé par le bureau du procureur pendant 9 mois contient les noms de 13 Russes qui, selon M. Mueller, auraient voulu influer sur les résultats de la présidentielle américaine sans toutefois y parvenir.

Moscou n'exclut pas une réponse aux sanctions éventuelles des États-Unis contre les Russes figurant sur la «liste Mueller». Sergueï Riabkov, vice-ministre russe des Affaires étrangères, a rappelé que les autorités réagissaient toujours aux mesures de cette sorte.

«Nous avons nos propres listes de personnes auxquelles l'entrée en Russie est limitée. Il y a d'autres formes pour réagir. Je n'exclus rien, mais avant d'en parler il faut voir réellement ce qui va se passer dans cette histoire», a déclaré le diplomate.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала