Les restes de l’une des premières espèces d’oiseaux retrouvés

© Sputnik . V. Kalinin / Aller dans la banque de photosOisillons (image d'illustration)
Oisillons (image d'illustration) - Sputnik France
Un minuscule fossile d'un bébé oiseau préhistorique aide les scientifiques à comprendre comment les premiers oiseaux sont arrivés au monde à l'ère des dinosaures.

Des chercheurs de l'université de Manchester ont découvert un squelette d'oiseau âgé de 127 millions d'années, appartenant à la famille des Enantiornithes, qui avait des dents et des doigts griffus sur chaque aile, mais ressemblant par ailleurs aux oiseaux modernes, relate le Daily Mail.

Fragment des restes d'un ichtyosaure - Sputnik France
Un monstre marin de l’époque jurassique déterré en Inde
​Comme il est mort peu de temps après son éclosion, le squelette de l'oisillon a donné aux scientifiques une occasion unique d'étudier la structure osseuse des jeunes aviaires préhistoriques.

Les chercheurs ont constaté que le sternum du bébé était principalement constitué de cartilage, ce qui signifie que l'espèce était incapable de voler dès son plus jeune âge, ce qui la rendait vulnérable et potentiellement très dépendante de ses parents.

Tropidogyne pentaptera - Sputnik France
Des fleurs de l'époque de dinosaures découvertes dans de l'ambre en Birmanie
Les os suggèrent que les stratégies de développement des anciens aviens étaient plus diverses qu'on ne le pensait auparavant, certains oiseaux s'appuyant fortement sur leurs parents dès la naissance, tandis que d'autres étaient indépendants dès le départ.

L'oiseau mesure moins de cinq centimètres, plus petit que le petit doigt, et aurait pesé seulement 10 grammes de son vivant, selon les chercheurs.

Composé d'un squelette presque complet, le spécimen est l'un des plus petits fossiles aviaires mésozoïques jamais découverts.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала