Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Washington dévoile ses conditions pour un entretien entre Donald Trump et Kim Jong-un

© Sputnik . Natalia SeliverstovaLa Maison-Blanche, Etats-Unis
La Maison-Blanche, Etats-Unis - Sputnik France
S'abonner
Un sommet entre Washington et Pyongyang ne sera possible que sous réserve d’actions concrètes visant à une dénucléarisation de la péninsule coréenne de la part de la Corée du Nord, a déclaré la porte-parole de Donald Trump.

U.S. President Donald Trump congratulates Prime Minister Leo Varadkar of Ireland, during a phone call at the Oval Office of the White House in Washington, U.S., June 27, 2017 - Sputnik France
Comment Trump a pris la décision de s’entretenir avec Kim Jong-un
L'entretien entre Donald Trump et Kim Jong-un n'aura pas lieu avant que Pyongyang ne prenne des mesures concrètes pour cesser son développement nucléaire, a déclaré vendredi la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders.

«Nous n'aurons pas cette rencontre avant de voir des actions concrètes correspondant aux dires et à la rhétorique de la Corée du Nord», a-t-elle souligné.

Washington attend une réalisation des promesses nord-coréennes et des mesures concrètes et transparentes pour dénucléariser la péninsule coréenne, a précisé Mme Sanders. Selon elle, le chef de l'État américain espère que les États-Unis pourront parvenir à des progrès.

«La campagne de pression maximale [sur Pyongyang, ndlr] est évidemment efficace. […] Les États-Unis n'ont pas cédé et la Corée du Nord a fait des promesses», a-t-elle constaté.

드널드 트럼프와 김정은이 우정을 나눈다면? - Sputnik France
Contacts Kim-Trump prévus: une chance de percée ou la reprise d’une longue routine?
Cela étant, la date et le lieu d'un entretien entre Donald Trump et Kim Jong-un ne sont pas encore déterminés, a ajouté M.Sanders.

Auparavant, lors de sa visite aux États-Unis, Chung Eui-yong, haut conseiller à la sécurité du Président sud-coréen, avait fait savoir que Kim Jong-un était prêt à s'entretenir avec le chef d'État américain au plus vite. De son côté, le locataire de la Maison-Blanche avait accepté cette proposition.

Plus tôt ce mois, la Corée du Sud et la Corée du Nord se sont accordées sur la tenue d'un sommet commun à la fin du mois d'avril, a annoncé mardi le chef du Bureau de la sécurité nationale sud-coréen en visite à Pyongyang. Le premier contact téléphonique entre les deux dirigeants coréens est également attendu en avril, en amont du sommet.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала