Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Tués et enterrés»? Un habitant de la Ghouta dénonce les mensonges des médias mainstream

© Sputnik . Mikhail Alaeddin / Aller dans la banque de photosCouloir humanitaire dans la Ghouta orientale
Couloir humanitaire dans la Ghouta orientale - Sputnik France
S'abonner
Un habitant de la Ghouta Orientale, qui a pu la quitter par un des couloirs humanitaires, a raconté à Sputnik que de nombreux médias internationaux et régionaux diffusent des reportages sur la Ghouta fondés sur des informations mensongères.

Plusieurs médias internationaux et régionaux proposent des reportages dans lesquels on affirme que les habitants de la Ghouta orientale qui tentent de la quitter meurent ou se font tirer dessus par l'armée syrienne, a fait savoir à Sputnik Abdel Rahman Awad, un habitant de la Ghouta sauvé il y a quelques jours par les militaires syriens «après cinq ans de souffrance».

«Lorsque nous avons atteint les positions de l'armée syrienne et téléphoné à notre famille, nos proches et nos amis ont été très surpris en apprenant que nous étions toujours vivants. Il s'avère que des chaînes connues comme Al-Jazeera ou Al-Arabiya ont tourné des reportages dans lesquels on apprenait que l'armée syrienne nous avait tués et enterrés dans une fosse commune. Des médias accusent l'armée syrienne et ses alliés de tous les crimes possibles et inimaginables.»

Aide humanitaire russe. Photo d'archive - Sputnik France
Ghouta orientale: la Russie ne cesse d’acheminer du fret humanitaire (vidéo)
L'interlocuteur de Sputnik a indiqué que ses proches et lui sont maintenant en sécurité.

«Tous les autres médias racontent des mensonges. Cela est fait pour instiller la peur de l'armée syrienne dans les cœurs des personnes qui vivent dans la Ghouta orientale», a-t-il ajouté.

Plus des deux tiers de la Ghouta orientale ont été libérés des terroristes alors que le nombre de personnes qui ont réussi à sortir de l'enclave dépasse maintenant les 80.000, a déclaré ce mardi Sergueï Choïgou, ministre russe de la Défense.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала