Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Ne félicitons pas!»: Trump est allé à contre-courant en téléphonant à Poutine

© AFP 2021 Nichlas KammDonald Trump
Donald Trump - Sputnik France
S'abonner
De nombreuses voix aux États-Unis se sont élevées contre la conversation téléphonique entre Donald Trump et Vladimir Poutine. Néanmoins, le Président américain n’en a fait qu’à sa tête et s’est attaché à maintenir les contacts entre les deux puissances.

Les conseillers du Donald Trump le persuadaient de ne pas féliciter Vladimir Poutine pour sa victoire à la présidentielle russe, informe The Washington Post. Ils ont même marqué les documents relatifs à la Russie préparés pour le Président américain de la mention «Ne félicitons pas». Mais Donald Trump n'a pas pris leur opinion en compte.

Vladimir Poutine et Donald Trump lors du sommet de l'APEC - Sputnik France
De quoi Trump et Poutine ont-ils parlé lors de leur entretien téléphonique?
Auparavant, le sénateur Républicain John McCain avait farouchement critiqué le locataire de la Maison-Blanche pour son geste.

«Un Président américain ne peut pas être à la tête du monde libre en félicitant des dictateurs de leur victoire à des élections truquées», a-t-il écrit sur son site.

En commentant la conversation entre Donald Trump et Vladimir Poutine, le Département d'État américain a indiqué que les États-Unis et la Russie se devaient de maintenir leurs contacts.

«La réalité est que nous sommes deux puissances nucléaires, deux superpuissances de ce monde et que nous devons toujours être capable de décrocher le téléphone et d'avoir un dialoguel'une avec l'autre», a expliqué Heather Nauert, porte-parole du Département d'État.

Dans le même temps, elle a souligné que les États-Unis continueraient de critiquer les actions de la Russie.

Donald Trump a téléphoné mardi à Vladimir Poutine afin de le féliciter pour sa réélection. Les deux Présidents ont également abordé d'autres questions telles que la lutte contre le terrorisme et les efforts visant à freiner la course aux armements. M.Trump a qualifié cette conversation de «très bonne».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала