Macron déciderait seul quels médias accepter ou pas en son palais

© Sputnik . Ramil Sitdikov / Aller dans la banque de photosMaria Zakharova
Maria Zakharova - Sputnik France
L’initiative de refuser l’accréditation aux journalistes de Sputnik auprès du ministère français des Affaires étrangères revient au Président français, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova lors d'un briefing.

La rédactrice en chef de RT et de Rossiya Segodnya Margarita Simonian - Sputnik France
Partenaire de Sputnik enregistré comme agent étranger aux USA: Margarita Simonian ironise
Depuis un an, les journalistes de Sputnik en France se voient régulièrement refuser leur accréditation auprès du ministère français des Affaires étrangères. Un de ses journalistes a demandé pourquoi à la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, lors d'un point de presse.

«À huis clos, on dit que cela est lié, je ne sais pas, à une offense personnelle, je ne peux pas dire exactement laquelle. On ne nous a pas fait parvenir les déclarations précises, ils ont dit que c’était la décision personnelle du locataire de l’Élysée», a indiqué la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Mme Zakharova a qualifié de «discrimination» cette attitude envers des journalistes de Sputnik.

«Nous avons entendu une phrase de la part des représentants français, à savoir que la décision d’interdire l’accès et de discrimination, et on peut appeler les choses par leur nom, il s’agit, bien entendu, d’une discrimination envers la presse, quand un média qui se voit accrédité à un événement auquel il lui est interdit d’assister, on nous a dit que c’est une décision unilatérale du Président français», a souligné la porte-parole du ministère russe.

Selon Mme Zakharova, le ministère des Affaires étrangères connaît bien la situation autour de Sputnik et prend les dispositions nécessaires en vue de l'améliorer.

«Et nous ne faisons pas qu’essayer, nous avons fait parvenir notre position à maintes reprises à Paris, nous en avons parlé avec des représentants de l’ambassade française à Moscou. Nous en avons parlé lors des négociations entre les chefs des ministères des Affaires étrangères de nos pays. Nous avons envoyé des lettres à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe

Depuis un an, le ministère français des Affaires étrangères ne délivre pas de carte de presse aux journalistes de Sputnik en France, ils ne reçoivent pas d’accréditation pour assister aux événements organisés par l’Élysée ou par les ministères français.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала