Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Après Afrine, la Turquie prépare d’autres offensives dans le nord de la Syrie

© Sputnik . Mikhail Alaeddin / Aller dans la banque de photosAfrine
Afrine - Sputnik France
S'abonner
La Turquie, qui a pris au début du mois la ville d'Afrine, dans le nord-ouest de la Syrie, ne compte pas s’arrêter là et évoque la possibilité d’étendre son offensive jusqu’en Irak, a déclaré le Président Erdogan.

Ankara ne compte pas s'arrêter là. Après l'offensive d'Afrine visant à chasser les YPG hors de la région, Recep Tayyip Erdogan a déclaré que les forces turques avaient entamé la préparation d'autres opérations dans le nord de la Syrie.

Dans son intervention, le Président Erdogan a notamment évoqué les régions d'Aïn al Arab, de Ras al Aïn et Tel Abyad, et a dit que les troupes turques pourraient aller jusqu'en Irak, indique Reuters.

La Turquie, a-t-il souligné, n'a aucunement l'intention de nuire aux soldats des pays alliés déployés dans la région, mais elle ne peut permettre aux «militants» de se déplacer librement.

La ville d'Afrine - Sputnik France
«Les Kurdes ont commis une grosse erreur en empêchant l’armée syrienne» d’entrer à Afrine
L'armée turque mène depuis le 20 janvier l'opération Rameau d'olivier contre les Kurdes à Afrine, dans le nord de la Syrie. Cette région est contrôlée par les Unités de protection du peuple kurde (YPG) que la Turquie considère comme terroristes. Des unités de l'Armée syrienne libre (ASL) prennent également part à l'opération.

Damas a condamné les activités turques dans le canton d'Afrine, rappelant que ce territoire était une partie intégrante du territoire syrien. Moscou a appelé toutes les parties à la retenue et au respect de l'intégrité territoriale de la Syrie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала