Moscou évoque «les tentatives fébriles» du renseignement US d'enrôler ses diplomates

© Sputnik . Alekseï Agarychev / Aller dans la banque de photosAmbassade russe à Washington
Ambassade russe à Washington - Sputnik France
Même si les autorités des États-Unis ont décidé d'expulser des diplomates russes dans le cadre de l'affaire Skripal, cela n'empêche pas le renseignement américain d'essayer de les recruter, fait savoir la diplomatie russe.

Le ministère russe des Affaires étrangères s'indigne des tentatives des services secrets américains de recruter des diplomates russes que les autorités du pays ont décidé d'expulser suite à l'empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille à Salisbury.

Quel pays expulsent des diplomates russes? - Sputnik France
Quels pays expulsent des diplomates russes?

«Nous constatons un accroissement important d'actes de provocation contre les diplomates russes aux USA. Ces derniers jours, après l'annonce de l'expulsion sans raison de 60 diplomates russes de ce pays, les services de renseignement américain entreprennent de fébriles tentatives d'entrer en contact avec eux», souligne un communiqué du ministère.

Le ministère indique également une série d'épisodes durant lesquels des diplomates forcés de finir leur mission avant terme, se sont vus proposer «une aide» en échange de relations tacites fondées «sur les intérêts mutuels».

l’affaire Skripal - Sputnik France
Skripal: «Il y aurait un coup de maître à jouer de la part de Vladimir Poutine»

«Évidemment les États-Unis ont décidé de jouer une combinaison: les autorités officielles expulsent sans raisons des diplomates russes et les services de sécurité américains, de plus en plus agressifs, essaient immédiatement de profiter de ce moment difficile pour nos employés. Ces tentatives évidentes échouent, mais ce comportement semble cynique et dégoûtant, comme si Washington a complètement cessé de comprendre ce qu'est la décence élémentaire», conclut le ministère.

Dans le cadre de l'affaire Skripal, Washington a ordonné d'expulser 60 diplomates russes dont 48 employés de la mission diplomatique américaine et 12 employés de la mission des Nations unies. En outre, les États-Unis ont décidé de fermer le consulat russe à Seattle.

Jeudi, Moscou a annoncé des mesures de rétorsion à l'encontre des États-Unis, expulsant à son tour 60 diplomates. Puis, ce vendredi, a informé du renvoi de diplomates d'autres pays occidentaux dans le cadre de l'affaire Skripal. Le total des représentants diplomatiques renvoyés par la Russie est identique au nombre de Russes expulsés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала