Mur avec le Mexique ou rénovation des clôtures? Rien ne va plus entre Trump et le Web

© AP Photo / Evan VucciDonald Trump
Donald Trump - Sputnik France
Un grand mur à la frontière avec le Mexique, ce rêve utopique de Donald Trump, semble prendre enfin forme. Après que le Président américain a partagé sur Twitter des photos de sa construction, sa publication a fait un énorme flop, les internautes remarquant que ce mur était en fait une clôture existante.

Cette semaine, Donald Trump a passé un «bon après-midi» sur le site de construction de son mur frontalier avec le Mexique, comme il l'a tweeté.

«Une bonne réunion cet après-midi sur le début de notre MUR à la frontière sud!», a-t-il écrit en illustrant le tweet avec quatre photos prises sur le site de la construction.

Toutefois, des observateurs aux yeux d'aigle ont rapidement noté que «ce n'étaient pas les débuts du mur du Sud».

«C'est une clôture, pas un mur et c'est un remplacement de ce qu'il y avait déjà. Vous n'avez rien fait d'autre que de vous féliciter pour des choses que vous n'avez pas faites», a écrit un utilisateur en colère.

En fait, c'est une photo des réparations effectuées sur une partie existante d'une clôture en Californie, travaux qui ont débuté en 2009, selon The Independent. Le projet consistait à remplacer une section du mur frontalier entre la Californie et le Mexique, selon une déclaration de l'US Customs and Border Protection.

La Toile a réagi vigoureusement au tweet du Président américain.

Génial! Cette clôture vous tiendra éloigné du Mexique! Dieu merci!

Donc, «construire ce mur» a fini par devenir «remplacer certaines parties de la clôture existante». Pas tout à fait aussi accrocheur.

Ça ressemble à la même clôture qu'on avait l'année dernière, mec…

Ce n'est même pas un mur frontalier. C'est une fausse photo de Calexico. Tout ce que vous avez ce sont des échantillons des murs à San Diego où je vis. Je vis à 7 miles de quatre prototypes et il n'y a pas de construction en cours là-bas. Rien.

La construction du mur à la frontière avec le Mexique visant à empêcher l'immigration clandestine était l'une des principales promesses électorales de Donald Trump.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала