Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’Arabie saoudite possède «des missiles» lui permettant de répondre à l’Iran

© AP Photo / Hassan AmmarRiyad
Riyad - Sputnik France
S'abonner
Les villes de Téhéran et de Saada seront bombardées par des missiles balistiques stratégiques de type «Dong Feng 2000», si l’Arabie saoudite est attaquée par l’Iran, a déclaré le général Anwar Eshki, dans un entretien accordé à Sputnik.

Fire and smoke billows from the north tower of New York's World Trade Center Tuesday Sept. 11, 2001 after terrorists crashed two hijacked airliners into the World Trade Center and brought down the twin 110-story towers. - Sputnik France
La demande de non-lieu pour l’Arabie saoudite pour le 11 septembre rejetée par les USA
L'Arabie saoudite possède les moyens de «détruire Téhéran et Saada» au Yémen, si le royaume était attaqué par l'Iran, a déclaré à Sputnik le général Anwar Eshki, Président et fondateur du Centre des études stratégiques et juridiques du Moyen-Orient.

«Le royaume possède des missiles balistiques stratégiques chinois offensifs de type "Dong Feng 2000", et si l'Iran frappe n'importe quelle région du pays et qu'il y a des morts, à ce moment-là l'Arabie saoudite ripostera en frappant Téhéran et Saada. Et il suffit de quatre missiles de ce type pour détruire Téhéran et un seul pour Saada», a déclaré l'interlocuteur de l'agence, en soulignant que «l'Arabie saoudite ne souhaite pas ce scénario».

«Le royaume fait pression sur la communauté internationale pour qu'elle fasse, à son tour, pression sur Téhéran, car toute atteinte à la sécurité de l'Arabie Saoudite, aura des répercussions négatives sur l'économie mondiale, en particulier l'industrie pétrolière, et la sécurité nationale américaine et occidentale sera touchée», a-t-il ajouté en précisant que son pays « fait actuellement face à l'Iran et à ceux qui l'aident à faire réaliser ses plans dans la région».

Siria en el mapa - Sputnik France
Israël, Syrie, Iran, Yémen: MBS montre ses cartes au poker menteur du Moyen-Orient
Concernant l'opération menée par la coalition arabe au Yémen sous la direction de l'Arabie saoudite, l'expert a expliqué que sans ces opérations « le terrorisme régnerait au Yémen du nord au sud», en ajoutant que « les forces de la coalition arabe ont réussi à chasser les terroristes du sud du Yémen. Concernant le nord, il reste encore des régions à libérer dans les villes de Sanaa, Taïz, Hodeïda et Saada». «L'armée yéménite soutenue par la coalition arabe continue à avancer mais lentement», a précisé le général.

Pour rappel, le porte-parole de la coalition arabe, Turki al-Malki, a accusé Téhéran d'avoir livré les missiles utilisés dans les tirs sur l'Arabie saoudite par les rebelles houthis à partir du territoire du Yémen. Il a menacé l'Iran de riposte «au moment et lieu adéquats». Le chef de la coalition arabe a estimé que ces tirs «était une grave détérioration de la situation sécuritaire».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала