Heurts entre Palestiniens et militaires israéliens: au moins cinq tués, plusieurs blessés

© REUTERS / Mohammed SalemPalestinians run from tear gas fired by Israeli troops during clashes, during a tent city protest along the Israel border with Gaza, demanding the right to return to their homeland, east of Gaza
Palestinians run from tear gas fired by Israeli troops during clashes, during a tent city protest along the Israel border with Gaza, demanding the right to return to their homeland, east of Gaza - Sputnik France
Au moins cinq manifestants palestiniens ont été tués et au moins 200 autres ont été blessés par des tirs de l'armée israélienne vendredi dans la bande de Gaza, près de la frontière avec Israël, lors d'une nouvelle journée de manifestation visant à réclamer le droit au retour des réfugiés.

Des centaines de Palestiniens se sont rassemblés près de la barrière à l'est de la ville de Khan Younès, dans l'enclave palestinienne contrôlée par le Hamas. Au moins cinq manifestants palestiniens ont été tués et au moins 200 autres ont été blessés par des tirs de l'armée israélienne, indique l'AFP.

Des villages de tentes ont été dressés à quelques centaines de mètres de la frontière séparant la bande de Gaza d'Israël mais de jeunes manifestants s'approchent beaucoup plus près, au péril de leur vie, pour faire rouler des pneus enflammés jusqu'à la clôture ultrasécurisée, ou jeter des pierres sur les militaires.

Les manifestations à la frontière entre la bande de Gaza et Israël - Sputnik France
Bande de Gaza: heurts avec des centaines de Palestiniens, Israël recourt aux armes
Vendredi, les manifestants ont mis le feu à des montagnes de pneus déposées là en prévision de la journée, afin de noyer la zone frontalière dans une épaisse fumée noire et gêner les tireurs d'élite de l'armée israélienne.Environ 20.000 personnes ont pris part à ces protestations vendredi, a estimé l'armée israélienne.

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a prévenu cette semaine que toute personne s'approchant de la clôture risquait sa vie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала