Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le ministère allemand de l’Intérieur estime urgent de retirer le passeport aux djihadistes

© Sputnik . Igor Zarembo / Aller dans la banque de photosBerlin
Berlin - Sputnik France
S'abonner
Le ministère de l’Intérieur allemand compte déposer un projet de loi devant entrer urgemment en vigueur afin de retirer le passeport national aux djihadistes ayant une double nationalité.

Le secrétaire d'État du ministère allemand de l'Intérieur, Stephan Mayer, a déclaré dans une interview accordée à Westen que l'Allemagne retirerait le passeport allemand aux djihadistes si ces derniers possèdent une autre nationalité.

Des réfugiés en Allemagne - Sputnik France
Même séduits par une prime, les réfugiés refusent de quitter l’Allemagne
Selon M. Mayer, il s'agit d'un «objectif urgent» et un projet de loi sera déposé en ce sens «au cours de la première année du gouvernement».

En outre, le ministre allemand de l'Intérieur, Horst Seehofer, a l'intention d'ajouter à la liste des «pays d'origine sûre» le Maroc, la Tunisie, l'Algérie, l'Arménie et la Géorgie afin de traiter les demandes d'asile de leurs ressortissants plus rapidement.

Horst Seehofer avait précédemment été Premier ministre de Bavière, la première région allemande sur la route de la majorité des migrants arrivant depuis le Proche-Orient. La position de M. Seehofer sur les migrants était des plus dures à l'époque.

Nach dem Anschlag von Münster - Sputnik France
Drame de Münster: l'Intérieur allemand annonce des résultats préliminaires de l'enquête
Un homme au volant d'une camionnette a fauché samedi des clients attablés à la terrasse d'un restaurant très fréquenté du centre historique de Münster, dans le nord-ouest de l'Allemagne, causant la mort de deux personnes et des dizaines de blessés avant de se suicider par balle.

D'après le Frankfurter Allgemeine Zeitung, le conducteur, identifié sous le nom de Jens R., était âgé de 48 ans et vivait à deux kilomètres du lieu où il a agi. Selon le Süddeutsche Zeitung, il était sujet à des troubles mentaux.

Horst Seehofer a déclaré que l'incident de Münster avait démontré qu''en dépit de tous les efforts de l'État, il était impossible d'assurer une sécurité absolue. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала